Sanofi mobilise ses collaborateurs dans PAQTE en faveur des quartiers populaires

PAQTE : un engagement fort en faveur des quartiers populaires



Démarche partenariale entre l’État, les associations et les entreprises, PAQTE (Pacte Avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises) vise à Sensibiliser, Former, Recruter et Acheter dans les 1 514 Quartiers prioritaires de la Politique de la Ville (QPV). Déjà actif auprès des jeunes des quartiers les plus défavorisés, Sanofi s’associe à PAQTE pour renforcer son engagement en faveur des quartiers et des territoires et mobilise ses collaborateurs dans cette démarche.

Selon Frédérique Granado, Directrice RSE de Sanofi France, l’engagement de l’entreprise dans PAQTE est une évidence : « Cela fait plus de dix ans que nous agissons en faveur des Quartiers prioritaires de la Politique de la Ville (QPV). Avec PAQTE, Sanofi poursuit ses nombreuses initiatives mises en place sur le territoire dans l’ensemble des sites. L’adhésion à ce programme participe de notre rôle d’acteur économique et social. »

Pour embarquer ses collaborateurs sur l’ensemble de ses sites en France, Sanofi lancera fin mars une campagne de communication interne pour un appel à volontariat. En outre, une plateforme digitale interne, appelée « Je m’engage », permet de centraliser les offres de tutorat et de bénévolat.

Appréhender le monde de l’entreprise et ses codes

PAQTE est un programme triennal qui s’articule autour de 4 axes d’engagement.

Le premier, « Sensibiliser », vise à donner aux jeunes une meilleure compréhension du monde de l’entreprise, de l’entrepreneuriat, des secteurs d’activité́ et des métiers, avec des accès renforcés aux stages. C’est ainsi que 20% des collégiens accueillis en stage de 3ème sur les sites de Sanofi en France sont issus des QPV. La directrice RSE France se souvient d’ailleurs d’une anecdote : « Karim, 15 ans, a envoyé une lettre à son maître de stage Sanofi, à Lyon, où il lui explique qu’il comprend mieux pourquoi il est important de travailler à l’école. Il n’est pas sûr de faire le même métier que nous, mais il compte bien se donner des chances supplémentaires, comme il le lui a appris. Inutile de vous dire combien ce retour est gratifiant pour l’ensemble des collaborateurs qui ont participé à l’accueil de ces stagiaires de 3ème pour faire découvrir nos métiers ! »

Frédérique Granado, Directrice RSE de Sanofi France

Pour être au plus proche des acteurs de terrain, Sanofi renforce ses partenariats avec des associations comme Sport dans la Ville, Nos Quartiers ont du Talent, ou l’Institut Télémaque, qui permet à des élèves de la 4ème à la Terminale d’être parrainés de façon durable par un tuteur d’entreprise. Une manière de relancer l’ascenseur social pour ces jeunes qui ont du talent : « Les jeunes sont ainsi exposés à des activités qu’ils n’ont pas l’occasion de pratiquer. Nous leur ouvrons les portes de nouveaux lieux, ils apprennent de nouveaux codes et nouent des relations dans d’autres environnements », commente Frédérique Granado.

Avec Nos Quartiers ont du Talent, des Bacs + 3 sont soutenus dans leur recherche d’emploi. Les tuteurs leur redonnent confiance en affirmant : « C’est possible. Nous allons t’aider à comprendre ce nouvel environnement de travail dans lequel tu as ta place. » Au total, depuis 10 ans, les collaborateurs de Sanofi ont accompagné plus de 500 jeunes issus des QPV.

Donner sa chance à tous

« Former », le deuxième axe de PAQTE, entend faciliter l’accès à l’apprentissage, tant en termes d’appui à l’orientation que d’accès à l’alternance et d’accompagnement des apprentis. L’objectif de Sanofi est d’augmenter chaque année le nombre d’alternants pour atteindre 6% des effectifs d’ici à 2020, soit plus de 1 200 contrats en alternance, dont plus de 100 issus des QPV au sein des 34 sites de Sanofi en France. « Les étudiants en alternance apprennent auprès des collaborateurs de Sanofi, et la réciproque est également vraie », confie Frédérique Granado.

Le troisième axe, « Recruter », a pour ambition de donner sa chance à tous. Le taux de chômage dans les QPV est deux fois et demie supérieur au reste du territoire, quel que soit le niveau de diplômes. C’est pourquoi Sanofi a développé en 2018 une formation « Recruter sans discriminer » destinée aux recruteurs. L’objectif est de sensibiliser 100% des recruteurs, et progressivement l’ensemble des managers, dans les trois prochaines années.

Une formidable énergie pour le pays

Enfin, le dernier axe de PAQTE, « Acheter », est un moyen de contribuer au dynamisme économique des territoires en travaillant prioritairement avec les entreprises localisées dans les QPV. Chez Sanofi, 33% des achats sont réalisés en France auprès de 6 500 Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI).

Identifier les PME et start-up innovantes issues des QPV avec lesquelles nous travaillons déjà pour mieux les accompagner, inviter les fournisseurs importants à travailler avec les entreprises situées dans ces quartiers sont des objectifs de PAQTE. Et Frédérique Granado de conclure : « Cette mobilisation sur l’ensemble du territoire a un objectif premier : reconnaître que tous, en particulier les jeunes issus des quartiers populaires (ils sont 13% en France), sont une formidable énergie pour le pays et une formidable opportunité pour la France. »