En France, plus d’un million de personnes en activité professionnelle sont touchées par un cancer1 et plus de 3 millions sont des proches aidants2. Pour ces millions de personnes, concilier travail et cancer est un enjeu quotidien depuis l’annonce de la maladie jusqu’au rétablissement, et peut s’étendre sur plusieurs années, tant l’impact de la maladie et des traitements est durable. Pour répondre à cet enjeu de société, nous avons déployé « Cancer & Travail : Agir Ensemble » sur l’ensemble de nos sites en France. Ce programme a une double vocation : faciliter, dès l’annonce de la maladie, la vie de nos collaborateurs (malades, guéris, aidants, managers, collègues) et contribuer à faire évoluer les façons de concilier les temps de la maladie et du travail.

Vivre et travailler après un cancer : une réalité et trop souvent une épreuve

Aujourd'hui, grâce aux progrès de la médecine, de plus en plus de cancers guérissent, certaines formes deviennent chroniques, la durée du travail augmente, les traitements oraux et à domicile se multiplient, et les phases d’hospitalisation raccourcissent. Cela ouvre de nouvelles perspectives pour les personnes atteintes de cancer en activité professionnelle et de nouveaux enjeux pour l’entreprise.

Pour beaucoup de patients qu'ils soient guéris ou en traitement chronique, reprendre ou conserver une activité professionnelle est un levier important dans le processus de rétablissement. C'est le signe que la vie reprend son cours et la promesse d'être toujours inséré dans la société. 

Mais la maladie et les traitements imposent souvent de longues périodes d'arrêt de travail et laissent des traces : la personne n'est plus tout à la fait même. L’enjeu est de trouver à quelles conditions le travail est bénéfique.  

Du côté des aidants, beaucoup d’entre eux rencontrent des difficultés à concilier leur travail et leur rôle d’aidant, avec cette peur de perdre leur emploi ; ce qui engendre beaucoup de stress et d’anxiété. 

Enfin, du côté des entreprises, 70% d’entre elles estiment avoir des difficultés à gérer le retour après un cancer7.

Poursuivre ou reprendre sa vie professionnelle avec les traitements et les impacts de la maladie constitue donc un défi majeur pour chacun : le patient, l’aidant, l’équipe, les managers et l’entreprise. 
 

Concilier travail et cancer : un enjeu collectif

En France, nous avons déployé « Cancer & Travail : Agir Ensemble » sur l’ensemble de nos sites, sur l’impulsion de plusieurs de nos collaborateurs, dont certains atteints d’un cancer. Ce programme a une double vocation. La première est de faciliter, dès l’annonce de la maladie, la vie de nos collaborateurs : malades, guéris, aidants, managers, collègues. La seconde est de faire changer le regard de l’entreprise et de la société sur vivre et travailler avec un cancer, pour préserver le lien entre l’entreprise et ses collaborateurs, qu’ils soient malades ou aidants. 

Sur le Fil

« Sur le Fil » évoque le fil de la vie, sa fragilité et la notion de difficile équilibre entre le travail et le cancer. Le fil c’est aussi ce lien entre les personnes qui travaillent ensemble et que la maladie vient bousculer. Ensemble, il est possible de de retisser de nouveaux liens pour concilier les temps de la maladie et du travail. C’est ce que raconte nos collaborateurs. 

L’annonce de la maladie

« Il y a un impact. Et l’idée c’est de contenir l’impact. Que très tôt, la personne qui a un diagnostic sache que quelqu’un est là », Hélène.

L’absence

« J’ai été arrêtée 9 mois, le temps d’hospitalisation de mon fils. Je n’ai pas eu trop de contact avec mon travail. Pendant 9 mois je n’ai vu que des blouses blanches », Alexandra.

Le temps du retour

« Surtout ne pas penser que la personne va revenir, qu’elle reprend son poste et que tout se passe bien. Non. Ça se prépare en tant que manager, en tant qu’équipe et en tant que personne », Jean-Geric.

« Quand j’apprends que j’ai un cancer du sein agressif, je sais, en tant que chercheur, que j’ai une bombe à l’intérieur de moi ».

Découvrez le témoignage d’Hélène, une des deux collaboratrices à l’origine de Cancer & Travail : Agir ensemble.
 

Entraide, conditions de travail flexibles, salaire pendant un an : Sanofi lance un programme mondial pour les employés touchés par un cancer ou une maladie grave.
Lire le communiqué de presse 

Le rôle de proximité des antennes de « Cancer & Travail : Agir Ensemble »

« Cancer & Travail : Agir Ensemble » s’appuie sur un réseau de 27 antennes, avec une antenne sur chaque site de Sanofi en France. L’équipe d’accueil de chaque antenne inclut 6 collaborateurs aux compétences complémentaires, expertes et construites sur la base de l’expérience : santé au travail, services sociaux, ressources humaines et salariés volontaires qui ont été malades, des aidants et des managers. L’objectif est d’offrir aux collaborateurs des espaces d’échange confidentiels et leur faire bénéficier de l’expérience de personnes ayant connu les mêmes épreuves qu’eux. C’est une ressource unique pour identifier les leviers et trouver les adaptations individuelles et/ou collectives, permettant de concilier le travail et la maladie. Ces antennes peuvent être sollicitées à tout moment (à l’annonce du diagnostic, pendant l’absence et/ou les traitements, au retour au travail et dans les années qui suivent). Elles accueillent le salarié en demande et construisent avec lui l’accompagnement dont il a besoin au sein de son équipe.  

Le réseau des antennes compte 150 membres appelés antennistes. Ils sont formés à un accompagnement d’écoute active, type counseling, à la connaissance des impacts de la maladie et des traitements et à la notion de rétablissement. Ce réseau national est connecté pour partager régulièrement des retours d’expériences et des bonnes pratiques. A ce jour, 260 collaborateurs ont pu bénéficier de ce programme et notre enquête interne nous indique que 100% des bénéficiaires recommanderaient l’expérience à leurs collègues.  
 

« Les antennes, c’est créer un espace où les gens sont libres de décharger leurs émotions, leurs peurs, leurs craintes »

Découvrez le rôle de nos antennes au travers des témoignages de nos antennistes comme Florent.

« Cancer & Travail : Agir Ensemble », engagé aux côtés de l’Institut National Du Cancer

Fin 2016, face aux besoins de trouver des réponses concrètes pour les personnes concernées par la conciliation maladie et travail, pendant ou après un cancer, l’Institut National du Cancer (INCa) fonde un Club d’Entreprises et orchestre la rédaction par les entreprises participantes de la charte « Cancer et Emploi ». Autour de 11 engagements, cette charte propose des principes et des actions pour mettre en place une démarche cohérente de maintien et de retour en emploi des personnes atteintes de cancer afin d’améliorer leur accompagnement.  
Le groupe de collaborateurs à l’initiative de « Cancer & Travail : Agir Ensemble » trouve là la première action engageant Sanofi et le cadre structurant permettant d’engager une démarche « cancer et travail » chez Sanofi. Ainsi, en 2017, Sanofi fait partie de la première vague des 10 entreprises signataires de la charte de l’INCa « Cancer et Emploi. A ce jour, 60 entreprises, et plus de 1 500 000 salariés et agents sont concernés par les engagements de la charte.  Aujourd’hui, la stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030 impulsée par l’INCa comprend désormais une dimension « travail » et une dimension « aidant » :  preuve que nos collaboratrices-pionnières qui ont créé ce programme avaient vu juste et qu’il faut maintenant aller plus loin. 

Pour aller plus loin et contribuer à explorer de nouvelles pistes pour concilier cancer et travail, Sanofi a rejoint, en 2020, le projet « Travail et cancer du sein dans les entreprises et les organisations ». Piloté par le Nouvel Institut, soutenu par l'INCa, la Direction Générale du Travail et l'AGEFIPH, ce projet associe entreprises, institutions, chercheurs et organisations syndicales. Axé sur le paradigme du travail constructeur de santé, il repose sur l’expérimentation, en environnement réel, d’actions juridiques ou organisationnelles innovantes.

Pour en savoir + sur notre engagement dans la lutte contre le cancer

Références

  1. Observatoire sociétal des cancers 2015 et 2018 
  2. Baromètre Fondation Avril & Institut BVA 2017 
  3. Vican 5 
  4. ARC - Rose magasine 2022
  5. Ministère de la Santé 2019
  6. Colloque entreprise salariés aidants, septembre 2022
  7. Institut universitaire de Toulouse

Date de publication : février 2023