Un monde sans odeur, un monde sans couleur ? Sanofi Genzyme s’engage pour la Journée mondiale de l’anosmie avec l’association de patients « Anosmie.org »

Gentilly (France) – 25 Février 2021 - A l’occasion de la Journée mondiale de l’anosmie, le 27 février, Sanofi Genzyme soutient l’action de l’association « Anosmie.org » pour sensibiliser le grand public à ce handicap invisible. L’anosmie désigne la perte totale d’odorat, 5% de la population mondiale en souffrirait1. Depuis le début de la crise sanitaire, le nez n’a jamais été aussi célèbre. Pourtant, l’impact que peut avoir une telle altération est largement méconnu. L’odorat est en effet un sens très précieux qui a longtemps été oublié. Le temps est venu de mieux comprendre le rôle du nez et ses pouvoirs au quotidien car la perte de l’odorat ne peut se résumer à un symptôme du coronavirus.

Ce handicap difficile à percevoir de l’extérieur peut être vécu comme une perte essentielle de notre identité, et bouleverser notre perception du monde. L’anosmie entrave notre relation aux autres. Elle a des répercussions sur le mode de vie, la santé physique et psychologique et même la propre sécurité des personnes atteintes. À long terme, l’anosmie peut s’accompagner de symptômes dépressifs (25 à 30% des cas)2.

Une pathologie aux origines multiples…

Il n’y a pas d’âge pour devenir anosmique, il est même possible de naître sans odorat. On parle alors d’anosmie congénitale (5% des cas)3. La cause principale est l’infection virale (rhinites, sinusites, allergies, etc.) suivie par un traumatisme crânien (respectivement 50% et 20% des cas)3. Un traumatisme crânien peut, en effet, entraîner un ébranlement de la masse cérébrale occasionnant la section des filaments des nerfs olfactifs. Ces liaisons nerveuses vers le cerveau ne se réparant pas toutes seules, l’anosmie est alors définitive. Par ailleurs, des maladies neurodégénératives comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson ou la maladie d‘Alzheimer peuvent également entraîner une anosmie. Pour les patients atteints de polypose nasale, la perte d’odorat est un symptôme souvent présent mais potentiellement réversible. Enfin, il arrive que l’anosmie soit idiopathique, c’est à dire sans aucune cause identifiée.

…mise en avant par la Covid-19

Si l’anosmie touche jusqu’à 5% de la population mondiale et l’hyposmie (diminution de l’odorat) près de 20%1, la pandémie a considérablement modifié ces chiffres. Au cœur des sujets médiatiques depuis quasiment un an, les troubles de l’odorat sont, en effet, parmi les symptômes les plus fréquents du coronavirus. 30 à 85% des personnes symptomatiques ont ainsi ressenti une réduction partielle voire totale de l’odorat.4 Ce symptôme dure en général une dizaine de jours mais dans de rares cas, il peut durer plusieurs mois. N’engageant pas le pronostic vital, il s’avère cependant lourdement handicapant au quotidien.

Un handicap sensoriel invisible avec de lourdes conséquences

L’odorat est sans doute le sens le plus négligé, pourtant sans odeur, il n’y a plus de goût, plus de saveur. Perdre l’odorat, c’est perdre le plaisir de manger. C’est perdre des repères affectifs, comme l’odeur de ses proches, l’odeur des lieux qui nous sont chers, ou l’odeur des souvenirs heureux. Vivre sous cette cloche peut conduire à un isolement, et un manque de confiance en soi, lié en partie à la perte de contrôle de sa propre odeur corporelle.

Pour Jean-Michel Maillard, Président de l’association de patients Anosmie.org: «Il est essentiel de faire prendre conscience que l’anosmie représente un véritable handicap aux conséquences méconnues. On ne s’en rend pas compte, mais perdre l’odorat c’est perdre sa boussole ! Ce sens est magique, déclencheur d’enthousiasme et de souvenirs. Il est capable de vous faire voyager en une fraction de seconde. On ne peut pas comprendre tant qu’on ne l’a pas perdu.»

Les anosmiques sont également privés d’un sens primaire, essentiel à notre sécurité. L’odorat permet, en effet, de détecter les aliments impropres à la consommation, de sentir la fumée d’un incendie ou encore une fuite de gaz.

Références

  1. Brämerson A et al, Prevalence of Olfactory Dysfunction: The Skövde Population-Based Study Laryngoscope. 2004 Apr;114(4):733-7.
  2. Deems DA et al, Smell and taste disorders, a study of 750 patients from the University of Pennsylvania Smell and Taste Center. Arch Otolaryngology—Head Neck Surg. 117(5):519–528.
  3. Nordin S. et al, Complaints of olfactory disorders: epidemiology, assessment and clinical implications. Curr Opin Allergy Clin Immunol. 8(1):10–15.
  4. https://covidanosmie.fr/

A propos de l’association de patients Anosmie.org

Fondée en 2017, Anosmie.org est l’association francophone des patients touchés par la perte de l’odorat. Elle est présidée par Jean-Michel Maillard. Il décide de se consacrer aux autres deux ans après qu’un accident domestique le prive définitivement de son odorat. L’ambition d’Anosmie.org est d’apporter du réconfort à la communauté grandissante des anosmiques et de faire entendre leur voix en France et au-delà des frontières. En outre, cette association se bat pour faire reconnaître ce handicap et aider les malades à recouvrer l’odorat, lorsque cela est possible. Pour plus d’informations :
www.anosmie.org

A propos de Sanofi Genzyme

Sanofi Genzyme, la division mondiale de médecine de spécialités de Sanofi, se concentre sur les maladies rares, les maladies rares du sang, la sclérose en plaques, l'oncologie et l'immunologie. Nous aidons les patients atteints d’affections invalidantes et complexes, souvent difficiles à diagnostiquer et à traiter. Notre approche est de développer des traitements hautement spécialisés et de créer d’étroites relations avec les communautés de médecins et de patients. Nous nous engageons à découvrir et à faire progresser de nouveaux traitements, en donnant de l'espoir aux patients et à leurs familles à travers le monde. Sanofi Genzyme et Regeneron s’engagent à faire avancer la recherche en oto-rhino-laryngologie pour répondre aux besoins non satisfaits des patients souffrant de polypose naso-sinusienne sévère non contrôlée.

À propos de Sanofi

La vocation de Sanofi est d’accompagner celles et ceux confrontés à des difficultés de santé. Entreprise biopharmaceutique mondiale spécialisée dans la santé humaine, nous prévenons les maladies avec nos vaccins et proposons des traitements innovants. Nous accompagnons tant ceux qui sont atteints de maladies rares, que les millions de personnes souffrant d’une maladie chronique. Sanofi et ses plus de 100 000 collaborateurs dans 100 pays transforment l'innovation scientifique en solutions de santé partout dans le monde.

Sanofi, Empowering Life, donner toute sa force à la vie.

À télécharger

CONTACTS

Sanofi Genzyme France
Nathalie Ducoudret
Tel.: +33 6 09 63 82 71
Communication-France@sanofi.com

Licence K
Jean-François Kitten
+33 6 11 29 30 28
jf@licencek.com

Association Anosmie.org
Jean-Michel Maillard
jm.maillard@anosmie.org