Diabète, maladies cardiovasculaires : vivre avec une maladie chronique

Vivre avec une maladie chronique

Depuis plus d'un siècle, Sanofi contribue à transformer la vie de millions de personnes atteintes de maladies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires. Malgré des avancées thérapeutiques décisives dans la prise en charge des patients, ces maladies chroniques restent un enjeu majeur de santé publique. Dans ce contexte, nos équipes se sont donné un objectif : accompagner les patients au quotidien avec des solutions thérapeutiques innovantes pour freiner la progression des maladies chroniques.

Le diabète, c’est quoi  

Le diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique. Il s’agit d’un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Il entraîne un excès de sucre dans le sang, et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé.

Le diabète se manifeste sous différentes formes :

  • le diabète de type 1 ou insulino-dépendant,
  • le diabète de type 2,
  • le diabète gestationnel.

En France, plus de 3,3 millions de personnes sont traitées pour un diabète1. Parmi elles, près de 700 000 personnes sont sous insuline1.

Parcours de vie avec le diabète

Parcours de vie avec le diabète

Avec la série #DuCôtéDeLaVie, les artistes prennent leurs quartiers sur notre compte Instagram et portent leur regard sur le vécu des patients.

À l'occasion de la Journée mondiale du diabète, carte blanche à l’illustratrice @fiammaluzzatti pour mettre en image les parcours de vie des patients atteints de diabète.

L’éducation : une priorité pour bien gérer son diabète

Si le diabète de type 1 ne peut être évité, il est possible de prévenir la plupart des cas de diabète de type 2 et d’éviter les complications de la maladie. 30 minutes d’activité physique quotidienne et une alimentation saine contribuent à réduire le risque de développer un diabète de type 2.

La prise en charge thérapeutique du diabète nécessite des ajustements quotidiens fondés sur des variables importantes comme le niveau d’activité physique, l’alimentation et le dosage de l’insuline.

Un accompagnement des patients est indispensable notamment pour surmonter la peur des épisodes d’hypoglycémie et pour faciliter la prise du traitement au quotidien.

Diabetes. Your type

Chaque personne diabétique est unique, et nous avons chacun des vies différentes. C’est pourquoi les innovations apportées aux patients ne doivent pas être standardisées, ni se limiter aux seuls médicaments.

En tirant parti des données de vie réelle et des technologies numériques, Sanofi développe avec ses partenaires des solutions complémentaires à ses médicaments, qui permettent à chacun de toujours mieux personnaliser sa prise en charge.

Aux côtés des sociétés savantes, des professionnels de santé, des autorités de santé et des associations de patients diabétiques, Sanofi propose également des programmes d’éducation, afin que chacun puisse bien vivre et prendre en charge son diabète, simplement et facilement, sans crainte, ni surcharge mentale.

Vivre avec un diabète de type 1

Vivre avec le diabète

Le diabète fait partie de la vie des frères jumeaux Aylan et Tyber et ne les empêche pas d’avoir des rêves plein la tête. Ils nous racontent leur histoire.

VOIR LA VIDÉO

Diabète et Covid-19

Trois questions à…

Hubert de Ruty, Directeur général Médecine générale, chez Sanofi France,

Comment Sanofi peut-il contribuer à une meilleure prise en charge du diabète ?

Hubert de Ruty - Sanofi est historiquement un acteur de premier plan dans la lutte contre le diabète, avec des traitements de référence et un engagement fort auprès de la communauté médicale et des patients. En nous appuyant sur notre solide expertise et en combinant nos solutions thérapeutiques avec les technologies numériques et de nouvelles approches audacieuses, nous pensons pouvoir jouer un rôle déterminant pour une meilleure prise en charge du diabète. Notre ambition est que chaque personne puisse vivre sa vie, sans être freinée par le diabète.

Pourquoi dans le diabète l’innovation numérique est-elle décisive ?

HDR – La prise en charge du diabète nécessite chaque jour des ajustements, et la charge mentale associée à la maladie complique souvent l’observance des traitements prescrits. On comprend donc tout l’intérêt de solutions numériques personnalisées pour les patients. Ces solutions offrent de véritables progrès en matière de suivi et d’équilibre de la glycémie. Nous avons donc choisi de ne pas limiter notre innovation aux médicaments pour bâtir un écosystème de soins reposant sur des technologies conviviales qui encouragent l’adoption d’habitudes de santé durables et améliorent les résultats cliniques des personnes atteintes de diabète.

Que change la Covid-19 dans la prise en charge du diabète ?

HDR – La pandémie de Covid-19 a donné un coup d’accélérateur à la pratique de la télémédecine et du télésoin en France. En effet, avec l’isolement des patients suscité par le confinement, chacun a pu prendre conscience de l’importance primordiale du maintien à distance du suivi des patients diabétiques par les professionnels de santé. Pour cela, la télésurveillance médicale constitue une aide précieuse. Sanofi ne s’y était pas trompé, en développant depuis plusieurs années des solutions de télésurveillance médicale comme Insulia. A l’avenir, cette solution devrait faire partie de notre offre de soins intégrés pour les personnes atteintes de diabète.

Gérer son diabète grâce à la télésurveillance médicale

L’insulinothérapie nécessite une surveillance étroite de la glycémie et l’adaptation des doses au quotidien. Pourtant, entre deux rendez-vous chez leur médecin, les patients sont seuls et il n’est pas toujours facile pour eux de prendre les bonnes décisions de traitement. Afin d’accompagner les patients diabétiques dans l’adaptation de leur traitement au quotidien, Sanofi s’est engagé depuis plusieurs années dans le développement d’une solution de télésurveillance médicale. Une solution digitale innovante, destinée à rompre l’isolement des patients diabétiques et à permettre un suivi rapproché et personnalisé par les professionnels de santé.

La télésurveillance médicale existe, depuis 2018, dans un cadre expérimental mis en place par les autorités2. Elle permet aux médecins de recevoir et d’interpréter à distance les données médicales des patients mais aussi de donner des recommandations ou de répondre à leurs interrogations sans que les patients ne soient obligés de se déplacer. Dans le contexte de la crise du Covid-19, la pratique de la télésurveillance a prouvé tout son intérêt afin de protéger les patients fragiles, tels que les personnes atteintes de pathologies chroniques comme le diabète ou l’insuffisance cardiaque.

Covid-19 : le boom de la téléconsultation médicale

Pourquoi utiliser la télésurveillance ?

Renforcer la communication entre le soignant et le patient est primordial pour améliorer le suivi des pathologies chroniques comme le diabète.

Lire

Concilier diabète et voyages

Le diabète est complexe à gérer au quotidien. Voyager rajoute encore de la complexité. Alors beaucoup préfèrent renoncer à leurs envies de voyages. Pour que le diabète ne soit pas un frein aux voyages, notre application mobile DiabVoyage® accompagne les patients dans leurs projets de voyages, avant, pendant et après leur séjour. L’application fournit les informations nécessaires pour bien préparer son voyage, des renseignements spécifiques selon le pays de destination, une rubrique dédiée aux enfants pour fournir une aide supplémentaire aux parents d’enfants diabétiques, et un espace d’échange et de témoignage de la communauté des DiabVoyageurs où patients et accompagnants peuvent partager leur expérience et se rassurer mutuellement dans leur envie de voyager.

Delphine Arduini, patiente-experte et présidente de l’association World Diabetes Tour (WDT)

DiabVoyage®, une invitation au voyage pour tous les malades

Delphine, patiente-experte, raconte comment DiabVoyage® lui simplifie la vie.

VOIR LE #LIFIE

Apprendre à gérer son alimentation, une priorité

Si au quotidien, manger équilibré n’est pas toujours facile à mettre en pratique, quand le diabète s’invite en cuisine, la tâche est d’autant plus ardue. Beaucoup ont du mal à s’y retrouver et à adapter leur façon de cuisiner. C’est pourquoi, Sanofi travaille depuis plusieurs années aux côtés de nutritionnistes pour aider les diabétiques à mieux concilier diabète et plaisir en cuisine. Nous avons ainsi co-développé Mon Glucocompteur, une application gratuite qui aide à mieux équilibrer son alimentation, ainsi que des recettes adaptées.

Les chiffres clés du diabète en France  

Des outils dédiés aux patients et professionnels de santé

Pour un accompagnement toujours plus personnalisé des patients diabétiques, Sanofi développe des outils à destination des patients et des soignants.

Une appli pour les tout-petits

« Barnabé a un diabète », une appli pour les tout-petits

Parce que les enfants atteints de diabète type 1 ont besoin d’un accompagnement personnalisé pour se familiariser avec la maladie, Sanofi a créé avec la maison d’édition e-Toiles et l'association Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD), l’application « Barnabé a un diabète ». À la fois ludique, simple d’usage et illustrée, cette application est gratuite.

Vidéo
Dive, un serious game pour les jeunes patients diabétiques de type 1

Dive, un serious game pour les jeunes

En partenariat avec le Dr. Jacques Beltrand (Hôpital Necker) et la société Solar Game, nous avons créé le serious game Dive. Objectif ? Permettre aux jeunes patients d’acquérir de l’expérience et de bons réflexes en simulant des situations réelles.
Un Arbre conseils® en officine pour accompagner les patients diabétiques

L’Arbre Conseils® pour accompagner les patients diabétiques en officine

Sanofi a développé l’Arbre Conseils®, une solution digitale qui permet au pharmacien d’assurer un meilleur suivi des patients diabétiques. Un patient diabétique accompagné par son pharmacien a une meilleure observance et un meilleur contrôle de son diabète*. Aujourd’hui, cette solution est en cours d’expérimentation dans une centaine de pharmacies en France.

Maladies cardiovasculaires, la prévention avant tout

Le risque cardiovasculaire peut être réduit par l’arrêt du tabac, une diminution de l’apport en sel, une alimentation riche en fruits et en légumes, la pratique régulière d’une activité physique et une diminution de la consommation d’alcool.

Toutefois, les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde4. Elles correspondent à un groupe d’affections touchant le cœur et les vaisseaux sanguins. Parmi elles, on retrouve notamment l’hypercholestérolémie familiale et les thromboses.

Infarctus du myocarde et cholestérol

Infarctus du myocarde : pourquoi le taux de cholestérol doit être sous contrôle

9 millions de Français ont un taux de cholestérol trop élevé et une bonne partie d’entre eux ne sont pas dépistés. Pourtant, le cholestérol est un des facteurs de risque majeurs de l’infarctus du myocarde. Et souvent, les patients ayant fait un infarctus ont un cholestérol trop élevé. Décryptages.

Lire l'article

Quadragénaire riant aux éclats, en sortie avec des amies

L’hypercholestérolémie familiale, c’est quoi ?

Maladie héréditaire, l’hypercholestérolémie familiale est souvent dépistée trop tard. Elle est caractérisée par une élévation du taux de « mauvais » cholestérol (lipoprotéines de faible densité ou LDL-C) qui peut provoquer des accidents cardiovasculaires précoces.
Jeune femme faisant son jogging en ville

Une thrombose, c’est quoi ?

Une thrombose correspond à la formation pathologique ou anormale d'un caillot de sang (thrombus) dans un vaisseau sanguin, altérant ainsi la circulation sanguine du patient. Une thrombose peut se constituer dans une artère ou une veine. On parlera alors de thrombose artérielle ou thrombose veineuse.

A lire aussi !

Les derniers articles du Mag'Lab Santé

Références

  1. Prévalence et incidence du Diabète – Santé Publique France - dernière visite Novembre 2020
  2. Les étapes et exprimentations de telemedecine pour l'amelioration des parcours
  3. Enquête Ipsos pour Sanofi Mars 2016 - Premier observatoire « Perceptions et vécu des patients diabétiques ». Etude publiée en mai 2016 - Revue scientifique Médecine des maladies métaboliques
  4. Maladies cardiovasculaires – Ministère des solidarités et de la santé - dernière visite Novembre 2020

*Y. Michiels, CA-157 : Impact d'un protocole d'informations délivrées en pharmacie d'officine sur l'adhésion des patients diabétiques de type 2 à leur traitement oral : IPhODia, étude randomisée en cluster contre pratique habituelle, Diabetes & Metabolism, Mars 2016.

Date de publication : Novembre 2020

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus.

OK