Un homme apparaît à l’écran et dit :

Bonjour, je m’appelle Hervé. Je suis data scientist chez Sanofi et je vais vous expliquer mon job.

*

Clap de première puis lancement du jingle de « C’est quoi ton job ? »

*

Le mot-clé SCIENCES apparaît sur un cartouche, puis Hervé prend la parole :

Quand j’étais plus jeune, j’aimais beaucoup la biologie, la chimie, l’informatique. Je ne voulais rien lâcher et donc j’ai trouvé un métier qui est vraiment au croisement de ces 3 disciplines. Et aujourd’hui, je fais de la data science chez Sanofi.

Le mot-clé EXPERTISE apparaît sur un cartouche, puis Hervé prend la parole :

Après avoir soutenu ma thèse en chimie, informatique et théorique, je me suis dit que je voulais apprendre le surf et je suis parti en Californie du Sud dans un institut de recherche, où j’ai rencontré plein de chercheurs du monde entier. Après mes études postdoctorales, je suis revenu en France et j’ai rejoint Sanofi pour apporter mon expertise en modélisation moléculaire sur des projets de recherche thérapeutique.

Le mot-clé EQUIPE apparaît sur un cartouche, puis Hervé prend la parole :

Il y a quelques mois, Sanofi a créé un nouveau groupe qui se focalise sur l’utilisation de l’intelligence artificielle et de la data science. Et j’ai rejoint ce groupe pour prendre la direction de l’équipe qui se focalise sur la conception assistée par ordinateur de médicaments.

Le mot-clé PUISSANCE apparaît sur un cartouche, puis Hervé prend la parole :

Un médicament, c’est une molécule qui va être capable de corriger un dysfonctionnement biologique qui apparaît chez les patients, et qui va induire une maladie. On sait que, pour trouver la bonne molécule, on va devoir chercher dans un océan de possibilités différentes. Et mon métier va consister à utiliser toute la puissance de l’intelligence artificielle pour concevoir la bonne molécule qui sera le meilleur médicament pour une pathologie donnée.

Le mot-clé ESPOIR apparaît sur un cartouche, puis Hervé prend la parole :

La recherche reste quelque chose de compliqué, de difficile. Mais, tous les matins, on se lève avec l’espoir que notre travail pourra bénéficier aux patients. On a fait beaucoup de progrès. On anticipe déjà que demain, l’intelligence artificielle va évoluer, permettre d’adresser ces challenges. Mais également être appliquée au-delà de la recherche, à d’autres domaines comme la logistique, la production ou le marketing.  Data scientist, on voit que c’est un métier d’aujourd’hui, mais c’est également un métier pour demain.

*

La vidéo se termine avec un making of des meilleurs moments du tournage. On entend des rires et Hervé dire : « C’était bien meilleur avant ! »