39 BIS, le 1er laboratoire e-santé en France

Un laboratoire 100% e-santé connecté aux besoins des patients

Nouvelles technologies, afflux de données, développement de l’intelligence artificielle… Le numérique est en train de révolutionner le monde de la santé. Aujourd’hui, innover en e-santé relève d’une démarche collective avec de nombreux partenaires. Notre ambition commune : concevoir des e-solutions innovantes, centrées sur la valeur d’usage. Pour faciliter les échanges, il nous fallait un espace dédié. C’est désormais le cas avec 39BIS, le laboratoire e-santé de Sanofi !

39BIS : l’adresse e-santé

Situé sur le Campus Sanofi Val de Bièvre, à Gentilly (94), le 39BIS répond à un besoin : favoriser l’intelligence collective à travers un lieu physique pour co-construire ensemble des e-solutions utiles pour les patients, les aidants et les professionnels de santé.

Conçu comme une passerelle entre l’entreprise, ses collaborateurs et les différents acteurs de l’écosystème e-santé, le 39BIS a été pensé pour libérer la créativité et pour expérimenter dans la diversité, afin d’accélérer en e-santé avec des e-solutions concrètes pour les patients et les soignants.

Propulseur de méthodes de travail innovantes dans l’entreprise, le 39BIS s’appuie sur un réseau de partenaires externes : Altran, Cognizant, DmdSanté, France eHealth Tech, Schoolab et Umanlife.

Suivez le guide !

Lieu d’expositions, de conférences, d’accompagnement de projet, méthodes d’innovation et prototypage, découvrez le 39BIS, comme si vous y étiez !

La e-santé, qu’est-ce c’est ?

En pratique, la e-santé englobe des segments très variés comme la télémédecine, la santé mobile ou encore les objets connectés. Ces domaines s’appuient sur un ensemble de technologies numériques : la big data, l’intelligence artificielle ou encore la technologie de stockage et de transmission d’informations (blockchain). Le point sur ce nouvel environnement qui dessine les contours d’une médecine plus connectée que jamais !

La e-santé est l’utilisation des outils de production, de transmission, de gestion et de partage d’informations numérisées au bénéfice des pratiques tant
médicales que médico-sociales.
Organisation Mondiale de la Santé

La e-santé en quelques chiffres

Le marché de la e-santé est en plein essor. En France, il représenterait entre 2,2 et 3 milliards d’euros par an1. Avec 100 000 applications de santé mobile en France1, des solutions de télémédecine ou encore des objets connectés, la e-santé impacte le comportement des Français. 78% d’entre eux2 sont favorables au partage de leurs données de santé avec les professionnels qui les suivent. Et 44%2 acceptent de le rendre accessibles sur des objets connectés. Et du côté des professionnels de santé ? 90%1 considèrent la e-santé comme une opportunité pour améliorer la prévention.

Vers une médecine connectée plus préventive que curative…

Avec la médecine connectée, le patient devient acteur de sa santé, avant même qu’il ne soit malade ! Ainsi, 17% des Français2 utilisent des applications e-santé pour contrôler leur alimentation ou surveiller leur activité physique. En clair, contrairement à notre système de soins actuels, la e-santé agit en préventif sur le long cours, notamment dans le suivi des maladies chroniques. Un enjeu énorme puisque ces pathologies représentent 75% des dépenses de l’assurance maladie3 !

E-santé : un formidable potentiel

Application d’auto-surveillance grand-public, suivi thérapeutique à distance des patients atteints de maladies chroniques, dossier médical informatisé : la e-santé offre un formidable potentiel de transformation dans le diagnostic, la prévention et l’adhésion du patient dans son suivi thérapeutique. Son intégration dans les pratiques médicales reste toutefois conditionnée par la fiabilité des données de santé partagées et par leur protection.

La médecine du futur va refaçonner intégralement notre façon de nous soigner. Elle se nourrira des biotechnologies et des nouvelles technologies médicales, ainsi que de l’apport de la e-santé et
de la science des données.
Isabelle Vitali, Directeur Innovation & Business Excellence France, Sanofi

Autre atout de la e-santé ? Apparaître comme l’une des solutions pour pallier les difficultés de notre système de soins : vieillissement de la population, gestion de la dépendance, accès universel à une prise en charge de qualité, accroissement des dépenses, explosion des maladies chroniques et évolution de la démographie médicale qui menace l’accès égalitaire aux soins.

La médecine du futur, ou médecine des 4P (prédictive, préventive, personnalisée et préventive) va refaçonner intégralement notre façon de nous soigner. Une évolution qui ne pourra se construire qu’à plusieurs, en travaillant main dans la main avec les patients, les chercheurs, les entreprises, les start-ups… Une démarche d’innovation ouverte déjà bien ancrée chez Sanofi.

Références
  1. Conférence de Presse Sanofi : « Concrétiser des e-solutions innovantes pour la santé de demain » - Juin 2017
  2. La Santé connectée en chiffres, Microsoft experiences : https://experiences.microsoft.fr/business/confiance-numerique-business/sante-connectee-chiffres/#CRZi36l17BqcCHPr.97 - dernière visite Décembre 2017
  3. L’ABC de la santé connectée : introduction à la e-santé - édition 2017, Groupe Pasteur Mutualité

Pour aller + loin

Dessin d’une fusée qui décolle
SANTE DU FUTUR

Cap sur le futur de la santé

Les outils de santé digitaux transformeront-ils nos approches traditionnelles en santé ? La révolution semble bien en marche : coup d’œil sur cet avenir pas si lointain…
Septembre 2017
Guillaume Leroy, Président Sanofi France
E-SANTE

« En e-santé, le potentiel est énorme »

Que représente l’innovation pour Sanofi ? Comment bénéficie-t-elle aux patients ? Guillaume Leroy, Président Sanofi France nous répond.
Juin 2017
Isabelle Vitali, Directrice Innovation et Business Excellence, Sanofi France
E-SANTE

« Oser bouleverser nos habitudes »

Pour Isabelle Vitali, Directrice Innovation et Business Excellence Sanofi France, concevoir la santé de demain c’est considérer le potentiel formidable de la e-santé. Une interview 100% connectée.
Juin 2017