Empreinte environnementale

Réduire l’empreinte environnementale

La santé est liée à la qualité de l’environnement dans lequel nous vivons. Entre 2030 et 2050, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’attend à ce que le changement climatique entraîne près de 250 000 décès supplémentaires par an. Parce qu’être un acteur de la santé c’est aussi jouer un rôle citoyen, la stratégie de Sanofi s’articule autour de cinq priorités, avec pour objectif commun un meilleur respect de l’environnement pour notre santé et celle des générations futures. 

Contribuer au monde de demain

Réduire l’empreinte carbone

Notre objectif est de parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050 pour les émissions causées par nos activités afin de limiter le réchauffement climatique à 2°C. Pour réduire l’empreinte carbone, nous agissons sur plusieurs niveaux :

  • l’amélioration de l’efficacité énergétique de nos sites,
  • la décarbonation de nos énergies, en favorisant le recours aux énergies moins carbonées pour nos projets et l’achat d’électricité d’origine certifiée renouvelable,
  • la mise en œuvre d’une politique de mobilité plus respectueuse de l'environnement pour les équipes commerciales,
  • l’amélioration du transport des médicaments en favorisant les voies ferroviaires et maritimes (réduction de 20% de notre empreinte carbone, soit 260 000 tonnes de carbone évitées par an).
Réduire notre impact environnemental avec le projet Rail

Réduire notre impact environnemental avec le projet Rail

Notre site de distribution Croissy-Beaubourg met en place le ferroutage pour relier notre usine d'Hangzou en Chine. Explications avec Damien, responsable Service Transports à Croissy-Beaubourg
Le centre de distribution de Sanofi, à Saint-Loubès

Des panneaux photovoltaïques à Saint-Loubès

Le site a signé un partenariat avec EDF Energies Nouvelles pour la construction de panneaux photovoltaïques sur le parking. L’installation permet de produire l’électricité nécessaire au fonctionnement de l’outil de préparation à la distribution des médicaments, soit une puissance totale de 287 KWh.

Diminuer la consommation d’eau

L’eau potable est essentielle à la santé mais sa disponibilité devient un enjeu majeur pour l’humanité. Consommer moins d'eau est un axe fort de notre politique environnementale. Cette ressource naturelle intervient en effet dans de nombreuses phases de production des médicaments et des vaccins. Nous nous sommes engagés à réduire notre consommation d’eau de 10% entre 2015 et 2020 et avons mis en place un plan de gestion de l’eau sur tous les sites, avec une concentration de nos efforts en premier lieu sur nos sites situés en zone de stress hydrique. 

Les déchets : pas une fatalité !

La santé de demain dépend aussi de la mise en place de solutions innovantes dans la gestion des déchets. Tous les sites de Sanofi gèrent eux-mêmes leurs déchets, selon la hiérarchie suivante :

  • éviter la production de déchets et réduire le flux de déchets à la source
  • réutiliser, recycler et récupérer sur place ou avec des fournisseurs certifiés
  • incinérer (avec récupération d’énergie si cela est possible)
  • envoyer les déchets à des décharges agréées est une solution de dernier recours.

A l’horizon 2025, le but est de réutiliser, recycler ou revaloriser au moins 90% des déchets générés avec un taux de mise en décharge inférieur à 1%.

Sur le site d’Aramon, rien ne se perd, tout se transforme !

Sur le site d’Aramon, rien ne se perd, tout se transforme !

Chaque année, plus de 10 000 tonnes de déchets organiques provenant de dérivés végétaux, sont utilisées par des installations voisines afin de produire du compost pour les agriculteurs locaux. Aramon héberge également le laboratoire mondial de développement chimique et biotechnologique de Sanofi dédié à l’analyse des effluents des sites industriels, pour quantifier et limiter l’impact sur l’environnement.

À l’instar du site Sanofi Genzyme de Lyon Gerland qui a atteint un niveau de qualité environnementale exceptionnel pour un bâtiment industriel, des sites de Sanofi France sont certifiés HQE (Haute Qualité Environnementale). Et certains bénéficient même de la certification ISO 50 0011. C’est le cas pour le site de production d’Aramon (ISO 50 001 niveau 2), de Compiègne (ISO 50 001 niveau 1) et de Montpellier, certifié en 2016.

Et les résidus de produits pharmaceutiques ?

La question des résidus médicamenteux dans l’environnement est cruciale et nous nous engageons dans ce domaine à plusieurs niveaux. D’abord au sein de nos sites industriels, afin de contrôler étroitement nos effluents grâce au déploiement de différents programmes de suivi et de réduction à la source des quantités rejetées. Nous menons aussi des actions de sensibilisation du grand public pour un juste usage des antibiotiques et leur élimination appropriée via les pharmacies. En France, Sanofi est l’un des principaux contributeurs du programme de collecte de médicaments Cyclamed.

 

Agir pour la biodiversité

Nous vivons dans et grâce à un écosystème global qui doit être préservé. Sanofi a ainsi construit un programme pour la protection de la biodiversité, incluant la prise en compte du protocole de Nagoya, et la sensibilisation des collaborateurs sur tous nos sites d’ici à 2025. Tout au long de l’année, nos collaborateurs se mobilisent via des initiatives locales (nettoyage des plages, réduction de l’utilisation de plastiques à usage unique, tri sélectif, compostage…), avec comme point d’orgue la Journée mondiale de l’environnement, au mois de juin.

Le « Plan Bee* » (*plan abeilles) fait partie des initiatives phares de notre entreprise. Il vise à protéger les abeilles grâce à l’installation de ruches dans 6 pays où Sanofi est implanté (France, Etats-Unis, Allemagne, Hongrie, Belgique, Inde). A ce jour, 14 sites de Sanofi en France ont installé des ruches. Les insectes pollinisateurs comme les abeilles sont en effet en danger, alors que leur action est déterminante pour les rendements agricoles. Sans eux, des végétaux pourraient être amenés à disparaître de nos assiettes, avec le risque d’entraîner une série d’impacts sur notre santé. Preuve, une fois encore, qu’environnement et santé vont de pair.

Plan Bee, un projet original mené par Sanofi en faveur de la biodiversité

Quand biodiversité rime avec solidarité

En France, Plan Bee repose avant tout sur l’engagement et la mobilisation de 300 collaborateurs volontaires qui gèrent les ruches. Rencontre avec Laurent, collaborateur et apiculteur référent sur notre site de Sisteron qui nous fait visiter le rucher.

Nos derniers articles

  • L’initiative Transitions en santé de Sanofi
    Santé
    Comprendre l’épilepsie pour en finir avec les préjugés

    L’épilepsie fait encore l’objet d’idées reçues. Le point sur cette maladie neurologique complexe ainsi que le vécu des patients.

    2021-02-23MMMM YYYY
  • Vivre avec une polypose nasale
    Santé
    L’odorat, un sens si précieux mais si peu considéré

    Jean-Michel Maillard a perdu définitivement l'odorat à 40 ans à la suite d'un traumatisme crânien. Il décide alors de partir au combat et fonde l'association francophone Anosmie.org. Depuis, il apporte son aide et porte la voix de la communauté grandissante des anosmiques.

    2021-02-16MMMM YYYY
  • Repousser les frontières de l’immunothérapie en oncologie
    Recherche & Développement
    Repousser les frontières de l’immunothérapie en oncologie

    A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, le 4 février 2021, le point sur l’engagement de Sanofi dans la recherche en immuno-oncologie. Un axe prioritaire où nos scientifiques explorent plusieurs pistes prometteuses.

    2021-02-01MMMM YYYY

Référence

  1. La certification ISO 50 001, obtenue suite à un audit par une société externe à l’entreprise, valide la conformité d’un site dans la mise en œuvre de sa politique énergétique en vue de maîtriser et de réduire ses consommations énergétiques.

Date de publication : Février 2021