Aider les jeunes issus de milieux modestes

Favoriser l’inclusion des jeunes issus des quartiers défavorisés

Lutter contre le déterminisme social pour donner leur chance aux jeunes issus de milieux modestes ou de quartiers prioritaires de la ville (QPV), tel est l’objectif de Sanofi à travers ses partenariats mis en place avec des associations engagées sur le terrain partout en France, comme Télémaque qui parraine des jeunes du collège au lycée, et Mozaïk RH qui favorise leur entrée dans le monde du travail.

« Les 25 000 collaborateurs de Sanofi en France travaillent dans 32 sites dans 10 régions, souvent dans des zones rurales ou proches de quartiers prioritaires de la ville, ils reflètent donc la France d’aujourd’hui », souligne Frédérique Granado, Directrice RSE de Sanofi France. En tant qu’acteur économique majeur dans les territoires, conscient de sa responsabilité sociétale, Sanofi s’est engagé il y a plus de dix ans dans l’accompagnement des jeunes issus de milieux modestes et notamment des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV), au nombre de 1 514 en France1. Le taux de chômage y est 2,5 fois plus élevé que la moyenne nationale, quel que soit le diplôme.

Sanofi est ainsi l’un des partenaires majeurs du projet PaQte2 (Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises) lancé il y a deux ans pour éviter les discriminations à l’embauche et promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes de quartiers populaires. « Ce qui me frappe, c’est l’autocensure chez les jeunes de milieux modestes, en particulier parmi les jeunes filles brillantes au lycée : elles n’osent pas se lancer dans les études qui les attirent, ou n’occupent pas les postes qu’elles méritent. Une rencontre au bon moment qui leur donne confiance peut tout changer », constate Frédérique Granado.

Un accompagnement du collège au lycée

Pour enrichir le parcours scolaire des jeunes et augmenter leurs chances, Sanofi mène plusieurs actions aux côtés d’associations. Par exemple, l’an dernier, pour les stages de troisième, l’entreprise a accueilli 40% de jeunes issus de milieux modestes et de QPV, souvent dans des programmes collectifs qui leurs permettent de côtoyer des enfants de collaborateurs.

Le mentorat (parrainage) est le deuxième levier important de lutte contre le déterminisme social. À ce jour, plus de 200 collaborateurs Sanofi se sont portés volontaires pour parrainer un jeune, sur six mois (en partenariat avec l’association Capital Filles pour un projet d’accompagnement de jeunes filles de terminale pour Parcours Sup) ou sur plusieurs années, en partenariat avec l’Institut Télémaque. « De nombreux salariés, cadres ou non, ont envie de consacrer une partie de leur temps personnel à un jeune, de préférence sur le long terme. Pour certains, c’est une manière de sensibiliser leurs propres enfants aux valeurs d’accueil et de partage », souligne Frédérique Granado.

Frédérique Granado, Directrice RSE de Sanofi France

Sanofi encourage la diversité au sein des équipes

« Ce qui me frappe, c’est l’autocensure chez les jeunes de milieux modestes, en particulier parmi les jeunes filles brillantes au lycée. Une rencontre au bon moment qui leur donne confiance peut tout changer. »

Frédérique Granado, Directrice RSE de Sanofi France

Un double mentorat qui aide chacun à trouver sa voie

Fondé en 2005, l’Institut Télémaque accompagne des collégiens, lycéens et apprentis issus de milieux modestes afin de leur donner toutes les chances de réussir, à travers 4 piliers : l’ouverture socio-culturelle, la découverte du monde professionnel (par des visites d’entreprises), la confiance en soi et la réussite scolaire.

Pour identifier les élèves brillants et motivés dès la 5e ou la 4e, l’équipe Télémaque s’appuie sur l’avis des professeurs, puis rencontre les parents. L’adolescent bénéficie alors d’un double tutorat individuel, avec un mentor salarié d’une entreprise ou d’une collectivité, et un référent pédagogique de son établissement scolaire, durant six ans jusqu’au baccalauréat. La mise en relation du filleul et du mentor tient compte du lieu d’habitation et des affinités (goût pour la musique, le sport...).

« Certains tuteurs viennent de milieux privilégiés, d’autres de milieux modestes, ayant eux-mêmes réussi, ils veulent à leur tour aider un jeune. Ils lui consacrent en moyenne 5 heures par mois, lors d’activités de leur choix : exposition, match de foot, dîner au restaurant ou à la maison… Un moyen pour le filleul de découvrir des loisirs auxquels il a rarement accès et d’acquérir les « codes » qui lui serviront dans la vie », souligne Ericka Cogne, Directrice générale de l’Institut Télémaque.

Présente dans six régions (bientôt sept), l’association finance des bourses et travaille avec des partenaires associatifs pour organiser des ateliers pédagogiques, des sorties sportives, culturelles et citoyennes pour des groupes de jeunes. En 15 ans, elle a parrainé plus de 1 600 élèves, avec 100% de réussite au bac (dont 77% de mentions) et un taux d’insertion dans l’emploi de 85%. « Avec 70 jeunes parrainés, Sanofi est un des partenaires les plus impliqués dans notre programme de mentorat. 91% des jeunes estiment avoir été encouragés vers une voie plus ambitieuse grâce au partage d’expérience de leurs mentors d’entreprise », se réjouit Ericka Cogne.

Sanofi et ses partenaires Télémaque et Mozaïk RH
De gauche à droite : Ericka Cogne, Directrice générale de l’Institut Télémaque, Saïd Hammouche, fondateur et Directeur général de Mozaïk RH et Frédérique Granado, Directrice RSE de Sanofi France.

Diversifier les profils des candidats recrutés

Sanofi a également signé un partenariat avec Mozaïk RH, un cabinet de recrutement créé il y a 12 ans par Saïd Hammouche pour mettre en avant les candidats venant de milieux modestes ou de quartiers « prioritaires ».

« Certains cabinets persuadent leurs clients qu’il est inutile de tenter d’y trouver des talents. Notre rôle est de faire évoluer les mentalités et d’aider les entreprises à les identifier et à les rencontrer, sans préjugé. Plus tôt on s’occupe d’eux, plus on diminue le chômage par la suite », explique Saïd Hammouche, fondateur et Directeur général de Mozaïk RH.

Il travaille aujourd’hui avec 80% des entreprises du CAC 40 et de nombreuses PME (Petites et Moyennes Entreprises), administrations et associations et a déjà permis à plus de 8 000 jeunes d’être embauchés. Depuis quelques années, Mozaïk RH a automatisé les mises en relation avec certaines entreprises et monté une équipe dédiée aux profils expérimentés. Le site de recrutement de Sanofi, partenaire stratégique, est ainsi directement connecté à la plateforme numérique « DiversifiezVosTalents.com » de Mozaïk RH, qui « matche » les profils aux offres.

« Plutôt que de se cantonner toujours à des profils similaires, nous encourageons la diversité au sein des équipes », insiste Frédérique Granado. Un programme spécifique de formation à la non-discrimination a ainsi été mis en place pour sensibiliser les recruteurs en interne à la lutte contre les stéréotypes ainsi que les managers.

Sanofi soutient le Prix Solidarité Version Femina

Ensemble, pour l’avenir de tous les jeunes !

La lutte contre le déterminisme social est une priorité pour Sanofi, que l’entreprise souhaite souligner à l’occasion du Prix Solidarité Version Femina, parrainé par Sanofi pour la deuxième année consécutive.

Références :

  1. Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales – dernière visite le 12 novembre 2020
  2. Site internet du Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises

Pour aller plus loin

Télémaque soutient Leyla
Engagement

S'ouvrir au monde

Leyla, élève de 3e, nous explique comment grâce à Télémaque elle est accompagnée par une collaboratrice de Sanofi.

2020-07-19MMMM YYYY
 Prix Solidarité Version Femina 2019
Engagement

Prix Solidarité Version Femina 2019

Retour sur les 3 grandes lauréates du Prix Solidarité Version Femina 2019, soutenu par Sanofi. Trois femmes qui œuvrent pour une société meilleure.

2020-01-24MMMM YYYY
Sanofi soutient le programme Paqte
Engagement

PAQTE : un engagement fort en faveur des quartiers populaires

Déjà fortement engagé en faveur des jeunes issus des quartiers populaires, Sanofi s’associe à PAQTE et mobilise ses collaborateurs dans cette démarche.

2019-03-24MMMM YYYY

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus.

OK