Accompagner les communautés locales

Accompagner les communautés locales

Sanofi tire parti de son maillage territorial exceptionnel pour mener localement des actions d'inclusion auprès des communautés. Ces actions de terrain prennent vie au sein même de l’entreprise, avec l’accompagnement des collaborateurs touchés par un cancer. Plus largement, elles contribuent à l’inclusion de populations vulnérables dans toutes les régions où nous sommes présents. 

Accompagner nos collaborateurs touchés par le cancer

En France, 3 millions de personnes vivent avec ou après un cancer. Parmi eux, 1 million travaillent et 30% des aidants travaillent dans des grands groupes. Or ces personnes restent vulnérables après leur reprise. Travailler avec ou après un cancer est une épreuve : perte d’estime ou de confiance en soi, mais aussi fatigue, troubles de la mémoire, du sommeil ou de la concentration.

Face à cet enjeu de société, Sanofi a déployé « Cancer & Travail : Agir ensemble », une initiative impulsée par deux salariées atteintes d’un cancer au service des collaborateurs de l'entreprise touchés directement ou indirectement par le cancer. Illustration par essence des principes d’engagement de Sanofi, ce programme repose sur l’attention à l’autre et la bienveillance, dans le but de créer une entreprise plus inclusive.

cancer et travail

Le choix du lien

« Quand j’apprends que j’ai un cancer du sein agressif, nous sommes le 13 novembre 2014. Et en tant que chercheur, je sais exactement ce que ça veut dire : que j’ai une bombe à l’intérieur de moi », Hélène, responsable du programme Cancer & Travail : Agir ensemble.

VOIR LE COURT-METRAGE

Composé d’un réseau d’antennes, « Cancer & Travail : Agir ensemble » a pour objectif d’accompagner et d’améliorer la vie des collaborateurs touchés par le cancer, sur tous les sites de Sanofi en France. Espaces confidentiels ouverts à tous, les antennes peuvent être sollicitées à tout moment, avant le diagnostic ou après les traitements. Elles accueillent alors le salarié en demande et construisent avec lui l’accompagnement dont il a besoin. Aujourd’hui, grâce à l’exceptionnelle implication des collaborateurs, il existe 29 antennes, qui comptent déjà plus de 170 collaborateurs volontaires et engagés. Cette initiative fait suite à la signature en mai 2017 de la charte de l’INCa et de ses 11 engagements par Sanofi France pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par le cancer et promouvoir la santé.

Favoriser l’insertion des jeunes issus des quartiers prioritaires

Les inégalités sont nombreuses pour les jeunes issus de milieux sociaux modestes ou de quartiers prioritaires, en termes d’insertion professionnelle. En France, il existe 1 514 Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV), soit 5,5 millions de personnes qui vivent dans plus de 700 communes où le taux de chômage est 2,5 fois plus élevé que la moyenne de la France, quel que soit le diplôme.

Conscient de notre responsabilité dans la cohésion sociale et territoriale, nous avons accompagné, depuis plus de 10 ans, plus de 500 jeunes issus des QPV. Aujourd’hui, nous renforçons notre implication avec l’initiative gouvernementale PAQTE, en poursuivant nos nombreuses initiatives, autour de 4 grands axes :

  • sensibilisation des plus jeunes au monde de l’entreprise,
  • formation afin de permettre l’insertion professionnelle de la jeunesse,
  • promotion du recrutement sans discrimination,
  • achats auprès des TPE / PME implantées sur les Quartiers Prioritaires de la Ville pour favoriser leur développement économique.

Sensibiliser au monde de l’entreprise

Parce qu’il est essentiel d’ouvrir les portes de l’entreprise aux jeunes pour enrichir leur parcours scolaire, nous avons accueilli plus de 50 collégiens issus des QPV sur nos sites en France. Nous menons également plusieurs actions aux côtés d’associations : Nos Quartiers ont du Talent, Capital Filles, Ma caméra chez les pros, Télémaque et Sport dans la Ville.

Zoom sur Télémaque...

Depuis 2011, Sanofi soutient l’Institut Télémaque qui accompagne des jeunes issus de milieux modestes dans leur parcours scolaire, du collège jusqu’au Baccalauréat. Objectif ? Permettre aux jeunes d’acquérir des codes relationnels, d’avoir une ouverture socioculturelle et de découvrir le monde professionnel, grâce au parrainage de salariés volontaires.

Leyla, élève de 3ème raconte son expérience chez Sanofi, grâce à l’association Télémaque

« Télémaque nous permet de nous ouvrir au monde »

Depuis 2011, 30 jeunes, dont Leyla, élève de 3e, ont été accompagnés par des collaborateurs Sanofi. Sur son temps personnel, le collaborateur volontaire s’engage à passer du temps avec un jeune afin de l’accompagner tout au long de ses études. Leyla nous raconte.

... et Sport dans la Ville

Depuis plus de 12 ans, Sanofi soutient Sport dans la Ville, qui est la principale association d’insertion sociale et professionnelle par le sport. Ce parrainage permet aux jeunes de découvrir le monde du travail, ses codes et ses exigences, à travers l’expérience d’un professionnel. Aujourd’hui, plus de 110 jeunes issus des QPV ont été accompagnés par près de 120 collaborateurs Sanofi sur le chemin de la formation et de l’emploi, comme en témoigne Idris, avec son parrain Arnaud.


Former les jeunes

En 2019, 1 200 alternants ont été accueillis sur nos 33 sites en France, dont 120 jeunes issus des QPV. D’ici 2020, notre objectif est d’augmenter progressivement ce taux d’alternance jusqu’à 6%, soit plus de 2 000 jeunes, dont 200 issus des QPV.

Favoriser l’insertion des personnes handicapées

Aujourd’hui en France, plus de 12 millions de personnes vivent avec un handicap, qu’il soit visible ou invisible. Avec 1 200 collaborateurs handicapés, Sanofi fait du handicap une priorité pour construire une société plus inclusive et une entreprise plus performante. Suite à la signature du 4e Accord Handicap 2017-2020, nous nous sommes engagés :

  • au maintien dans l’emploi des collaborateurs handicapés lorsqu'un handicap survient ou s’aggrave, afin de conserver les talents et les compétences au sein de Sanofi,
  • au recrutement de collaborateurs handicapés, avec pour objectif de recruter au minimum 75 personnes sur les 4 années de l’accord (dont 35% de CDI),
  • à la sensibilisation des collaborateurs pour changer le regard sur le handicap, notamment lors de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH),
  • à la collaboration avec le Secteur du Travail Protégé et Adapté (ESAT / EA),
  • à l’accessibilité du poste de travail et de l'information.
handicap

Duo Day : pour voir le handicap autrement

Initiative gouvernementale, Duo Day est un duo d’une personne en situation de handicap et d’un professionnel, le temps d'une journée. Au programme : découverte du métier, participation active, immersion en entreprise. Cette journée représente une opportunité de rencontre pour déconstruire certaines représentations du handicap, changer de regard et dépasser ensemble nos préjugés.
Thierry, collaborateur Sanofi raconte comment son handicap est pris en charge au sein de son entreprise.

« Parler de son handicap fait changer le regard des autres »

Technicien de laboratoire sur le site de Vitry-Alfortville, Thierry est malentendant depuis l’âge de 6 ans. Il raconte comment sa malentendance est prise en charge chez Sanofi et de quelle façon ses compétences priment sur son handicap.

VOIR LE #LIFIE

Contribuer à l'insertion économique des réfugiés

Aider les réfugiés à accéder à l’emploi, c’est les aider à s’intégrer dans leur pays d’accueil. Un défi d’insertion primordial au regard du contexte actuel. En 2017, 32 000 personnes en âge de travailler ont obtenu l’asile en France. Les personnes ayant le statut de réfugié en France accèdent, en effet, difficilement au marché du travail : elles ne disposent pas d’un réseau professionnel pour les aider et ne connaissent pas les « codes » du marché de l'emploi.

Comment changer les choses ? Depuis 2017, Sanofi France a choisi de s’engager aux côtés de l'association Kodiko pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes ayant le statut de réfugié. Après une phase de sensibilisation et une journée de formation menées par Kodiko, les salariés volontaires de Sanofi accompagnent les professionnels réfugiés pour les aider à comprendre le marché du travail français, les règles écrites et non écrites de recrutement, ainsi que les codes et pratiques professionnelles au sein des entreprises françaises. Depuis 2 ans, plus de 30 parrains Sanofi ont accompagné des personnes ayant le statut de réfugié pendant 6 mois, à raison de 2 rendez-vous par mois. Résultat : en 2018, 75 % de sorties positives (formation, ou emploi retrouvé).

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus.

OK