Soutenir les plus démunis, être acteur de la santé publique



Il existe en France d’importantes inégalités en matière d’accès aux soins. Hommes, femmes, familles, Français ou migrants, avec ou sans emploi, la grande précarité touche une grande diversité de personnes. D’où la nécessité de soutenir des projets pour aider les populations les plus vulnérables. Et d’accompagner des actions de santé publiques pour répondre aux besoins du plus grand nombre de patients.


L’accès à la santé, un droit pour tous

Aux côtés de la Fondation Sanofi Espoir l’une des priorités est d’améliorer la prise en charge médicale des personnes en grande précarité sur le territoire. Et donc de lutter contre cette forme de grande exclusion.

Une fondation porteuse d’espoir

Une fondation porteuse d’espoir

Aider les jeunes, soutenir les associations de patients, favoriser l’insertion : quand enjeux de société riment avec solidarité…. Parce qu’il est essentiel d’agir et d’innover, en France comme à l’étranger, pour réduire les inégalités en santé et faire de l’accès aux soins un droit mieux partagé par tous.

Sur le terrain avec le Samusocial de Paris

La volonté de réduire les inégalités s’illustre à travers un partenariat de plus de 20 ans avec le Samusocial de Paris. Résultats ? Une aide au financement de plusieurs actions de terrain : création et développement de l’Equipe Mobile de Lutte contre la Tuberculose (EMLT, 2000-2010), Maraudes (2010-2011)...

Le secret de la longévité de notre partenariat réside dans la spécificité de notre mission à dominante sanitaire, en phase avec la mission
d’acteur de santé de Sanofi.
Christine Laconde, Directrice Générale du Samusocial de Paris.

Un bus contre l’isolement des familles précaires

En 2013, ce soutien a permis la création du Bus Espace Enfants-Parents (BEEP). Un véhicule pas vraiment comme les autres, qui sillonne les villes d’Ile-de-France à la rencontre des familles précaires. Ses missions ? Être à la disposition des personnes hébergées via un dispositif du Samusocial et accueillir pères et mères isolés ou couples avec enfants en situation de grande précarité. A bord, une équipe médicale permet de les informer, voire les orienter vers des structures adaptées à leurs besoins et proches de leur lieu d’hébergement.

Femme qui sort du Bus Espace Enfants-Parents du Samusocial de Paris, avec autour des enfants

Les consultations relèvent principalement de la médecine générale. Mais les problèmes d’ordre gynécologique, dentaire et ophtalmologique sont également souvent abordés. Sur le plan social, les principaux motifs des entretiens sociaux concernent la sécurité sociale, l’accès aux droits et l’hébergement.

« Je veux faire bouger les choses »

« Je veux faire bouger les choses »

Rencontre avec Clémence, infirmière au Samusocial de Paris.

VOIR LE #LIFIE

Dans l’action avec les Apprentis d’Auteuil

Depuis 150 ans, la Fondation Apprentis d’Auteuil répond aux appels des jeunes et des familles en difficulté. Une mission à laquelle s’associent les salariés de Sanofi en Ile-de-France. Ces derniers participent à des journées de bénévolat pour la réfection de lieux de vie des tout-petits ou encore l’aménagement d’un jardin éducatif.

Bande d’enfants joyeux courant tous ensemble dans la même direction


La santé publique, c’est l'affaire de tous !

Logo du Forum de Santé Publique Sanofi

Forum Santé Publique

Favoriser les échanges entre les différents acteurs qui mènent des actions de santé publique locales, au plus près des patients : telle est la priorité de ce Forum. Depuis 2006, il réunit plus de 200 participants (experts en santé publique, associations de patients, professionnels de santé, payeurs, institutionnels, élus nationaux et régionaux) pour échanger sur des problématiques multiples : maladies « silencieuses », santé connectée, oncologie, diabète, etc...

Antibiotiques : soyons responsables !

La consommation massive, et parfois inappropriée, d’antibiotiques a favorisé l’émergence de résistances bactériennes. Résultat : chaque année, en France, près de 160 000 patients développent des infections dues à des bactéries multi-résistantes aux antibiotiques. L’antibio-résistance constitue donc un défi de taille, qui nécessite d’adopter un comportement antibio-responsable !