Un père et sa fille en train de s’amuser

La vaccination, un acte simple pour sauver des vies

En France comme ailleurs, des maladies peuvent être évitées grâce à un acte simple : la vaccination. Cet outil de prévention permet de sauver 2 à 3 millions de vies chaque année1. Aujourd’hui, il est primordial d’informer les populations sur la valeur des vaccins, pour assurer une meilleure protection à chacun.

Vaccin : un défi mondial

Chaque année dans le monde, on estime à plus de 3 millions le nombre de décès dus à des maladies évitables par la vaccination2, comme la diphtérie, le tétanos, la rougeole, ou la grippe. Dans les pays les plus pauvres, un problème d'accès aux vaccins est en cause.

En France en revanche, comme dans les pays développés où des campagnes de vaccination ont été très suivies en temps d'épidémies, la crainte des maladies autrefois redoutées s'éloigne et la couverture vaccinale tend à diminuer.

A lire aussi !

Un enjeu de santé publique majeur

La France ne parvient pas à une couverture vaccinale suffisante de sa population3. Or, seul le maintien d’un taux élevé de personnes vaccinées au sein de la population permet de tenir les maladies infectieuses à distance3.

L’exemple de la grippe

Prévenir le risque de contracter la grippe est une question de santé publique. Entre la fin de l’automne et la fin de l’hiver, la grippe touche entre 2 et 6 millions de personnes en France, chaque année. Souvent considérée comme une maladie inoffensive, la grippe peut pourtant entraîner de sévères complications et est responsable de 9 000 décès par an, en moyenne 4.

La première façon de ralentir sa propagation passe par des comportements individuels et collectifs de prévention. En complément, la vaccination reste le moyen le plus efficace pour se protéger de la grippe5,6. Pourtant, la couverture vaccinale est insuffisante. En 2018-2019, seulement 51% des personnes de 65 ans et plus et environ 30% des moins de 65 ans pour lesquels la vaccination est recommandée, ont été vaccinés 7.

Bien que le vaccin grippal n’offre pas une protection à 100 % contre le risque de  contracter la maladie en complément des mesures d’hygiène, il reste le meilleur  moyen de se prémunir contre la gravité potentielle de cette maladie. En effet, quand  elle ne permet pas d’éviter la maladie, la vaccination en diminue les risques de  complication et de décès5,8.

Interview regards croisés

Regards croisés sur la vaccination antigrippale en pharmacie

David Thierry, pharmacien titulaire d’une officine dans la région lyonnaise et Rachel Sembeil, Responsable Médical Grippe chez Sanofi Pasteur nous parlent des enjeux et modalités de la vaccination antigrippale en officine.

Voir la vidéo

La fabrication du vaccin contre la grippe

Comment est produit le vaccin de la grippe ?

Alors que le temps entre la fabrication d’un vaccin et sa livraison est en moyenne de deux ans, pour le vaccin contre la grippe tout doit aller très vite : quelques mois à peine entre l’identification des souches virales circulantes par l’Organisation Mondiale de la Sante (en février) et la mise à disposition du vaccin dans les pharmacies (fin septembre).

A lire aussi !

Infographie sur Sanofi Pasteur

Découvrez Sanofi Pasteur, l’entité vaccins de Sanofi

Avec une gamme de vaccins contre plus de 15 maladies infectieuses, Sanofi Pasteur est un leader dans la lutte contre ces maladies. Découvrez en quelques chiffres clés cet acteur engagé pour la santé publique.

Voir l'animation

Lire la transcription

Les derniers articles du Mag' Lab Santé

Date de publication : Mars 2019

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus.

OK