Lutte contre le cancer : vers une radiothérapie de grande précision

CEO de TheraPanacea et Professeur de Mathématiques appliquées à CentraleSupelec, Nikos Paragios ambitionne de révolutionner la radiothérapie, en lançant un projet à la croisée des mathématiques, de la physique, du calcul scientifique haute performance et de l'intelligence artificielle.

Comment définiriez-vous TheraPanacea ?

Nikos Paragios.  - C’est une jeune entreprise créée en mars 2017 et issue de plus de 10 ans de recherche à l’Ecole CentraleSupelec et l’Inria. Son travail repose sur l’augmentation de la précision, de l’efficacité et de la sécurité de la radiothérapie, en utilisant les dernières avancées des mathématiques, du calcul scientifique haute performance et de l'intelligence artificielle.

Dans quel contexte s’inscrivent vos développements ?

NP. - La radiothérapie est l'un des trois piliers thérapeutiques (avec la chirurgie et la chimiothérapie) permettant de lutter contre le cancer. Elle est utilisée seule ou en complément d'autres traitements pour 60% des patients soignés. Mais la radiothérapie peut présenter des risques de surdosages et donc des effets secondaires, dus aux imprécisions de calculs ou à l’évolution anatomique du patient.

Nikos Paragios, CEO de TheraPanacea

 

Quelle solution proposez-vous ?

NP. - La suite logicielle complète que nous sommes en train de développer a pour objectif d'optimiser toutes les étapes du traitement. Elle devrait notamment rendre possible la radiothérapie dite adaptative à la volée, qui utilise le « machine learning » pour adapter, en temps réel, la dose délivrée au patient en fonction des changements anatomiques, et à terme, en fonction des mouvements des organes pendant les séances de radiothérapies. Irradier le cancer avec précision sans impacter significativement les organes à proximité diminuera les effets secondaires et augmentera l’efficacité des séances. En outre, la constance de la technologie permettra de proposer un traitement plus égalitaire aux patients, qu’ils soient soignés dans de petits centres de province ou dans de grandes villes. L’automatisation de la chaîne du traitement pourra par ailleurs augmenter le nombre de patients traités.

Quelles sont les prochaines étapes importantes pour TheraPanacea?

NP. - Nous travaillons avec ambition et détermination pour finaliser notre suite logicielle complète avant la fin de l'année, sachant que nous avons fini le développement des composants critiques. Dès qu’elle aura obtenu la certification, nous la lancerons sur le marché. Nous nous fixons la fin de l’année 2019 comme échéance. Tous ces développements reposent sur un budget. Différents prix et récompenses, outre les Grands prix de l’innovation de la ville de Paris, nous ont fait bénéficier de 1,8 million d'euros, mais nous devrons encore lever près de 3 millions d'euros rapidement pour soutenir le processus de certification et mise au marché de notre suite ainsi que le déploiement commercial à l’international. C’est un vrai challenge, mais nous nous devons de le relever pour les patients.

Sanofi et les Grands prix de l’innovation de la ville de Paris

Sanofi était partenaire de la 16e édition des Grands prix de l’innovation de la Ville de Paris, pour la catégorie Santé et Bien-être. Un évènement au cours duquel TheraPanacea a été récompensé.

« Avec une recherche ouverte sur les meilleurs écosystèmes, Sanofi contribue à l’innovation dans le secteur de la santé. Nous sommes le premier investisseur privé en France, toutes industries confondues, avec 2,4 milliards d’euros en dépenses de recherche & développement chaque année. Nous co-développons avec les start-up des solutions intégrant les nouvelles technologies dans la prise en charge des patients, et sommes très fiers d’être le partenaire de cette catégorie des Grands prix de l’innovation », Jean-Yves Moreau, Directeur des Relations Institutionnelles France chez Sanofi.

Nikos Paragios, CEO de TheraPanacea, a reçu le Grand Prix de l’innovation de la ville de Paris, catégorie Santé / Bien-être, le 12 décembre 2017

Pour approfondir...

Allan Rodriguez explique comment VitaDx allie fluorescence et intelligence artificielle contre le cancer de la vessie.
E-Santé

La startup VitaDx veut détecter prématurément le cancer de la vessie

Qui est VitaDx, la startup lauréate en 2018 des Grands Prix de l’Innovation de la ville de Paris, dans la catégorie e-santé ?
2019-01-01MMMM YYYY
La recherche « in silico » permet de modéliser informatiquement les études cliniques
E-Santé

Novadiscovery développe la médecine prédictive « in silico »

« Dé-risquer » grâce aux mathématiques la phase de recherche sur les médicaments pour maximiser les chances d’aboutir rapidement à un traitement, ce n’est pas de la science-fiction, c’est déjà possible !
2018-11-01MMMM YYYY
Immunothérapie : un espoir pour vaincre le cancer
Santé

Immuno-oncologie : l’arme au corps

Immunothérapie : découvrez comment fonctionne cette arme dans l’arsenal contre le cancer.
2018-10-01MMMM YYYY