Notre réponse à la Covid-19

Nos candidats vaccins contre la Covid-19

Comment se déroulent les essais cliniques menés par Sanofi ? Au cours de l’essai clinique, les chercheurs évaluent l’immunogénicité, la tolérabilité, l’efficacité et l’innocuité du candidat vaccin en comparant ses effets à ceux d’un placebo : un groupe de volontaires se voit administrer le candidat vaccin et un autre groupe témoin se voit administrer une substance inactive.

Phase 1 et 2 de l’essai clinique

Les scientifiques cherchent à démontrer que le candidat vaccin :

  • induit une réponse immunitaire via une analyse sanguine,
  • est bien toléré.

Sur une carte des Etats-Unis, des pictogrammes représentent 500 volontaires à qui l'on injecte soit le candidat vaccin, soit sa substance inactive (le placebo).

Phase 3 de l’essai clinique

Les scientifiques cherchent à démontrer que le candidat vaccin :

  • atteint ses objectifs d’efficacité, tels que fixés par les autorités réglementaires,
  • n’entraîne pas de problème majeur en termes d’innocuité ou de tolérabilité.

Sur une carte du monde, des pictogrammes représentent 30 000 volontaires répartis partout dans le monde et à qui l'on injecte soit le candidat vaccin, soit sa substance inactive (le placebo).

Comment recrutons-nous les volontaires et mesurons-nous les résultats des essais cliniques ?

  • Avant le début de l’essai, les autorités de santé approuvent le protocole et le surveillent tout du long,
  • Les réseaux de recherche (hôpitaux, universités) recrutent des volontaires et contrôlent leur état de santé. Il s’agit de personnes de plus de 18 ans faisant partie des groupes à haut risque, telles que les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques,
  • Les volontaires se font vacciner puis tester après un certain nombre de jours passés dans un centre médical,
  • Sanofi et des experts indépendants analysent les données médicales de l’ensemble des volontaires et interrompent l’essai en cas de problème lié à l’innocuité,
  • Si les chercheurs parviennent à démontrer son efficacité et son innocuité, le vaccin est alors prêt à être présenté aux autorités de santé en vue de son évaluation finale et de son autorisation.