Dernière mise à jour : 28 juin 2022


Sanofi maintient une mobilisation maximale pour répondre aux besoins de santé publique, face à l’évolution de l’épidémiologie de la Covid-19.

Où en est notre candidat-vaccin contre la Covid-19 ?

Le 13 juin 2022, Sanofi a rapporté les résultats de son étude de vaccin de rappel de nouvelle générationLa circulation de nouveaux variants nous a conduits à développer ce vaccin de rappel dit de « nouvelle génération » car il intègre la souche Bêta partageant de nombreuses mutations avec les variants passés et actuels, Delta et Omicron, et ses lignées descendantes. Ces données complémentaires seront soumises aux autorités réglementaires dans les prochaines semaines.

Le 30 mars 2022, Sanofi et son partenaire GlaxoSmithKline (GSK) ont soumis auprès de l'Agence européenne des médicaments un dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché pour leur candidat-vaccin contre la Covid-19.

Le 23 février 2022, Sanofi et GSK avaient annoncé leur intention de soumettre aux autorités réglementaires les données de l’essai ayant évalué leur candidat-vaccin avec adjuvant à base de protéine recombinante comme dose de rappel et de l’essai d’efficacité de phase III. Le candidat-vaccin a démontré un profil de rappel universel en induisant une réponse immunitaire forte quel que soit le vaccin administré précédemment.

Ce candidat vaccin est développé en collaboration avec la BARDA américaine (Biomedical Advanced Research and Development Authority) et avec GSK qui apporte son adjuvant à usage pandémique ayant fait ses preuves dans le développement d’un vaccin contre la grippe.

Les étapes de développement de notre candidat-vaccin

  • En mai 2021, l’étude de phase III des essais cliniques, permettant d’évaluer l’efficacité et la tolérance du candidat vaccin démarre.
  • Le 15 décembre 2021, elle se poursuit pour augmenter le nombre d’événements nécessaires à l’analyse des données, alors que le nombre de personnes exposées au virus de la COVID-19 dans le monde augmente significativement.
  • En juin 2022, Sanofi et GSK rapportent des données d’efficacité positives dans le cadre d’un essai contrôlé contre placebo dans un contexte de circulation élevée du variant Omicron.
  • En parallèle et afin de répondre à l’évolution de la pandémie et des besoins de santé publique, Sanofi élargit son programme de développement pour inclure une étude sur ce candidat vaccin comme dose de rappel potentielle.
  • En décembre 2021, Sanofi et GSK annoncent qu’une dose unique de rappel de leur candidat vaccin a permis d’obtenir des réponses immunitaires fortes.

Pour approfondir

Comment notre candidat vaccin à protéine recombinante fonctionne-t-il ?

Les spécificités du développement clinique d’un vaccin Covid-19

La sécurité des vaccins contre la Covid-19 : une priorité absolue

Une mobilisation sans précédent pour la production du futur vaccin

Sanofi mobilise actuellement son outil industriel afin de fabriquer et de livrer rapidement son futur vaccin contre la Covid-19 dès lors qu’il sera autorisé par les autorités de santé.

Sanofi produira son vaccin contre la Covid-19 à base de protéine recombinante dans plusieurs pays d’Europe (France, Allemagne, Italie) et aux États-Unis.

En France, trois sites seront mobilisés pour la production et la distribution :

Le candidat vaccin à ARN messager (ARNm)

Sanofi a annoncé, le 28 septembre 2021, des résultats intermédiaires positifs pour l’étude de phase 1-2 de son candidat vaccin à ARN messager (ARNm) contre la Covid-19. Cependant, compte tenu des besoins de santé publique et du fait qu’il y a tout lieu de s’attendre à ce que des quantités suffisantes de vaccins à ARNm contre la Covid-19 soient désormais disponibles, Sanofi a décidé de ne pas poursuivre le développement de son candidat vaccin à ARNm contre la Covid-19 dans une étude clinique de Phase III.

Sur la base de ces résultats positifs qui confirment le potentiel de sa plateforme ARNm, Sanofi va désormais concentrer les ressources de son nouveau Centre d’excellence consacré à l’ARNm sur le développement de vaccins et d’agents thérapeutiques qui permettront de faire face à de futures pandémies et maladies infectieuses et de proposer des solutions dans des domaines thérapeutiques où les besoins médicaux non satisfaits sont importants.

Création d’un Centre d’excellence dédié aux vaccins à ARNm

Sanofi va investir près de 400 millions d’euros par an dans un Centre d’excellence dédié aux vaccins à ARNm, avec des équipes dédiées sur les sites de Cambridge (États-Unis) et de Marcy-L’Étoile en France.

Notre expertise industrielle au service de la santé publique

Sanofi s’est engagé à mettre son réseau industriel et son savoir-faire au service de la santé publique à l’échelle mondiale, en contribuant à la production d’un demi-milliard de doses de vaccins autorisés.

Sanofi est la seule entreprise à mettre ses capacités de fabrication mondiales et son expertise au service de la production de trois vaccins Covid-19 autorisés – à savoir les vaccins de BioNTech / PfizerModerna et Johnson & Johnson.

Plusieurs sites industriels sont mobilisés : le site de Marcy-L’Étoile en France, le site de Francfort en Allemagne et le site de Ridgefield aux États-Unis. En date du 28 septembre 2021, Sanofi a déjà produit 30 millions de doses et les équipes industrielles sont à pied d’œuvre pour poursuivre la production.

Santé publique et Covid-19 : Sanofi s’engage

En tant qu’acteur de santé, il est de notre responsabilité d’agir pour faire face à l’épidémie de Covid-19 et d’apporter notre soutien, nos moyens et notre expertise à l’effort national, aux côtés des professionnels de santé, dont l’engagement exige notre solidarité absolue. Ainsi, de nombreuses initiatives ont vu le jour dans l’intérêt des malades et au plus proche des soignants.

  • Pour éviter les ruptures dans le parcours de soins des patients chroniques, les infirmiers de Sanofi Genzyme, ont été en première ligne pour favoriser la continuité des soins à domicile, en assurant notamment la formation des équipes soignantes libérales et hospitalières aux gestes techniques d’administration des traitements contre les maladies rares. De même, pour le bon suivi des patients diabétiques, Sanofi s’est également engagé dans la télésurveillance médicale.

  • Pour accompagner RESO (réseau de dermatologues) et répondre aux difficultés des patients en détresse confrontés à la fermeture de nombreux services de dermatologie hospitaliers, Sanofi Genzyme a soutenu le lancement de Doctoderm, une plateforme téléphonique d’écoute et d’adressage des patients souffrant de dermatoses.
  • Pour garantir une meilleure prise en charge des douleurs physiques, notamment les douleurs pendant le confinement, Sanofi et les deux associations l’AFLAR et l’AFVD ont lancé une campagne de santé publique visant à sensibiliser les Français aux douleurs silencieuses afin d’éviter leur chronicité. Par ailleurs Sanofi et les 2 associations soutiennent le déploiement de « l’Arbre Conseils® Orientation Douleur » pour accompagner la prise en charge des patients atteints de maux de tête en officine.

L’apport des nouvelles technologies digitales contre la pandémie

En avril 2020, Sanofi a annoncé consacrer 100 millions d’euros à la solidarité nationale contre la Covid-19. Dans ce cadre, plusieurs actions ont été engagées dont l’octroi d’un soutien financier à des entreprises françaises innovantes. L’objectif ? Contribuer à lutter contre la pandémie et à améliorer la prise en charge des patients grâce à l’apport des nouvelles technologies numériques.

A travers cette initiative, Sanofi a ainsi noué des partenariats avec 4 startups : AqemiaLibherosNouveal e-santé et NovaDiscovery.  

Le point sur l’hydroxychloroquine (Plaquenil®) comme traitement contre la Covid-19

Sanofi s’est engagé dans l'effort international de recherche autour de l'hydroxychloroquine afin d’évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi de ce traitement chez les patients atteints de l’infection Covid-19.

Néanmoins, suite à la décision de l’ANSM du 26 mai 2020 et la parution du décret n°2020-630 au JO du 27 mai annulant la dérogation de prescription, dispensation et d'administration de l’hydroxychloroquine aux patients hospitalisés atteints par la Covid-19, Sanofi a suspendu temporairement l'inclusion de nouveaux patients dans le cadre de ses deux essais cliniques ainsi que la distribution de l’hydroxychloroquine destinée à la prise en charge de l’infection Covid-19 (utilisation hors AMM).

En savoir plus sur l'hydroxychloroquine (Plaquenil®)

Faire de la France un pôle d’excellence dans la recherche et la production de vaccins

En juin 2020, Sanofi a annoncé un investissement de plus d’un demi-milliard d’euros pour créer en France un nouveau site de production flexible et digitalisé (sur son site de Neuville sur Saône) et un nouveau centre de recherche (sur son site de Marcy-l’Etoile) dédiés aux vaccins. Ces investissements qui s’inscrivent dans la stratégie de l’entreprise viennent renforcer la contribution et le leadership de Sanofi dans la recherche de nouveaux vaccins et leur production à grande échelle.

Lyon, un territoire stratégique pour Sanofi

Sanofi mise sur l’attractivité de la métropole lyonnaise, pour faire de la France un pôle d’excellence dans la recherche et la production de vaccins.

Prévenir les risques liés aux futures pandémies

Alors qu’aujourd’hui la pandémie de Covid-19 place les maladies infectieuses d’origine animale (zoonoses) sur le devant de la scène, il est à craindre pour l’avenir l’émergence de nouveaux risques pandémiques. Pour y faire face Sanofi partage son expérience en matière de recherche et développement de vaccins avec la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) qui coordonne le développement des futurs vaccins contre les agents pathogènes épidémiques ciblés, identifiés par l'Organisation Mondiale de la Santé.

Changements environnementaux : vers de nouveaux risques pandémiques

Comment se développent les nouveaux virus ? Qu’en est-il de l’activité humaine et du réchauffement climatique ? Comment prévenir les risques pandémiques et y répondre ? Eléments de réponse.