Rentrée des « ados » atteints de dermatite atopique modérée à sévère : discrimination scolaire, moqueries. Lorsque toute la famille souffre…

  • En France, 700 000 adolescents de 12 à 17 ans souffrent de dermatite atopique, dont environ 22 000 dans sa forme la plus sévère et invalidante1.
  • La dermatite atopique modérée à sévère est à l’origine de 15 à 22 jours d’absentéisme à l’école par an en France2.
  • 1 jeune patient sur 2 se sent mal à l’aise ou triste, et 1 sur 3 subit des moqueries2.
  • Plus d’1 parent sur 2 culpabilise et près de 2 parents sur 5 vont jusqu’à réorganiser leur vie de famille autour de leur adolescent atteint de dermatite atopique sévère2.

Gentilly (France), le 14 septembre 2020 – A l’occasion de la Journée Internationale de la Dermatite Atopique et alors que les adolescents reprennent le chemin de l’école, Sanofi Genzyme sensibilise à cette pathologie lourde de conséquences. Cette maladie de peau invalidante et affichante, impacte considérablement la qualité de vie des jeunes malades et de leurs proches. En effet, ses répercussions sur l’estime de soi et son image auprès des autres provoquent des phénomènes de discrimination dans leur vie sociale et scolaire. Elle perturbe également profondément l’organisation familiale et entraîne anxiété et culpabilité chez les parents alors même que des solutions existent.

La dermatite atopique ou eczéma modérée à sévère emprisonne le corps …

Peau sèche, plaques rouges et inflammatoires… La dermatite atopique modérée à sévère provoque des éruptions cutanées qui peuvent couvrir une bonne partie du corps. Chez l’adolescent, elle apparait souvent sur les paupières, le visage, ainsi que le cou, les coudes, les poignets, les genoux et les chevilles3.

Rentrée des « ados » atteints de dermatite atopique modérée à sévère

Dans sa forme sévère, l’eczéma se caractérise par des démangeaisons persistantes intenses, des rougeurs et des lésions cutanées récurrentes4 qui peuvent se surinfecter5,6,7.

La dermatite atopique peut débuter généralement dans la petite enfance (10 à 20 % des enfants en France)8 et persiste dans 40 % des cas à l’âge adulte5,9. Cette maladie inflammatoire chronique présente une physiopathologie complexe aux origines multifactorielles : facteurs immunologiques (anomalie de la réponse immunitaire), génétiques (antécédents atopiques familiaux, déficience de la barrière cutanée), environnementales (agents exogènes agressant la peau) et implication du microbiome cutané (dysbiose)5,7. La dermatite atopique est souvent associée à d’autres manifestations atopiques telles que l’asthme ou la rhinite allergique. Cette maladie qui isole et fait souffrir s’accompagne d’une importante détérioration de la qualité de vie.

…elle envahit l’esprit des adolescents…

La dermatite atopique modérée à sévère est fréquemment associée à une souffrance qui n’est pas simplement physique. Ainsi, dans le monde, 52% des adolescents touchés par cette maladie déclarent souffrir de dépression10. Respectivement 50% et 36% des adolescents sont stressés par le regard des autres, et déclarent subir une perte de confiance lors d’une poussée de dermatite atopique10. En France, plus d’un adolescent sur trois dit avoir été victime de brimades, de moquerie ou d’isolement à un moment de sa vie (35%)2. Par ailleurs, plus d’un jeune sur deux se dit gêné, malheureux ou triste à cause de ses problèmes de peau (57%), présente un sommeil perturbé (50%) et parle régulièrement de sa maladie avec ses frères et sœurs2.

Rentrée des « ados » atteints de dermatite atopique modérée à sévère

… elle impacte la vie de toute la famille

Plus d’un adolescent sur deux atteint de dermatite atopique modérée ou sévère (53%) a au moins un de ses parents qui souffre également de dermatite atopique2. Cette pathologie impacte l’organisation familiale. En effet, plus d’un parent sur quatre est forcé de délaisser ses autres enfants pour se concentrer sur la dermatite atopique sévère de son adolescent (26%), et près de deux parents sur cinq organisent leur vie de famille autour de leur adolescent malade (39%)2. Enfin, plus d’un parent sur deux (63%) déclare culpabiliser en raison de la dermatite atopique sévère de son adolescent2.

Rentrée des « ados » atteints de dermatite atopique modérée à sévère

… Jusqu’aux sphères scolaires et professionnelles

En tant que maladie affichante, la dermatite atopique modérée à sévère a une incidence sur la scolarité des adolescents. Ainsi, un patient sur deux déclare avoir raté l’école à cause de sa maladie au cours des douze derniers mois2. De plus, les adolescents manquent en moyenne 15 à 22 jours d’école par an2. Du côté des parents, 42% déclarent avoir été contraints de s’absenter au travail2.

Rentrée des « ados » atteints de dermatite atopique modérée à sévère

Comment faire face à la dermatite atopique ?

Seconde maladie de peau la plus fréquente11, il est important de comprendre la dermatite atopique pour mieux l’appréhender, voire s’en libérer. Le dermatologue évalue les différents aspects de la maladie, et décide de la prise en charge la plus efficace et adaptée. Sanofi Genzyme et Regeneron s’engagent à faire avancer la recherche en dermatologie pour répondre aux besoins non satisfaits des patients souffrant de dermatite atopique sévère. Le site www.dermatite-atopique.fr apporte des réponses sur les symptômes et les prises en charge, il propose des conseils concrets pour aider les malades à sortir de l’isolement #ChangeAD.

A propos de Sanofi Genzyme

Sanofi Genzyme, la division mondiale de médecine de spécialités de Sanofi, se concentre sur les maladies rares, les maladies rares du sang, la sclérose en plaques, l'oncologie et l'immunologie. Nous aidons les patients atteints d’affections invalidantes et complexes, souvent difficiles à diagnostiquer et à traiter. Notre approche est de mettre à disposition des traitements hautement spécialisés et de créer d’étroites relations avec les communautés de médecins et de patients. Nous nous engageons à découvrir et à développer de nouveaux traitements, en donnant de l'espoir aux patients et à leur famille à travers le monde.

À propos de Sanofi

La vocation de Sanofi est d’accompagner celles et ceux confrontés à des difficultés de santé. Entreprise biopharmaceutique mondiale spécialisée dans la santé humaine, nous prévenons les maladies avec nos vaccins et proposons des traitements innovants. Nous accompagnons tant ceux qui sont atteints de maladies rares, que les millions de personnes souffrant d’une maladie chronique. Sanofi et ses plus de 100 000 collaborateurs dans 100 pays transforment l'innovation scientifique en solutions de santé partout dans le monde.

Sanofi, Empowering Life, donner toute sa force à la vie.

Références

  1. Etude EPI CARE (Children With Atopic Dermatitis. Sanofi -Genzyme and Regeneron); 2019
  2. Données issues de l’étude française ECL-Ados (Evaluation de l’impact de la dermatite atopique chez les adolescents et leur famille), menée par la société EMMA; 2020
  3. Weidinger S, Novak N. Lancet. 2016;387:1109-1122
  4. NIH “Handout on Health: Atopic Dermatitis (A type of eczema) 2013,” [Online]. Accessible : http://www.niams.nih.gov/Health_Info/Atopic_Dermatitis/default.asp. [Consulté en août 2020]
  5. Hello M et al. Rev Med Interne. 2016 Feb;37(2):91-99
  6. Leung DYM and Guttman-Yassky E. Deciphering the complexities of atopic dermatitis: shifting paradigms in treatment approaches. J. Allergy Clin. Immunol 2014;134:769–779.
  7. Weidinger S et al. The Lancet 2016 March 12, 387(10023):1109-1122.
  8. CEDEF. Item 114 – Allergies cutanéo-muqueuses chez l’enfant et l’adulte : eczéma de contact. Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, Volume 135, Issue 11, Supplement, November 2008, Pages F88-F94
  9. Misery L. et al. Dermatology 2007;215(2):123-129
  10. Halvorsen JA, Lien L, Dalgard F, Bjertness E, Stern RS. Suicidal ideation, mental health problems, and social function in adolescents with eczema: a population-based study. J Invest Dermatol. 2014;134(7):1847-1854
  11. Richard MA et al. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2018 Nov ; 32 (11) : 1967-1971

À télécharger

CONTACTS

Relations médias Sanofi Genzyme 
Nathalie Ducoudret
Tél. +33 (0)6 09 63 82 71
nathalie.ducoudret@sanofi.com

Licence K
Jean-François Kitten
Tél. +33(0)6 11 29 30 28
jf@licencek.com

Ce site utilise des cookies pour mesurer son audience et nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus.

OK