Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. OkEn savoir plus

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Aide |
  4. Formulaire de contact |
  5. Plan du site
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille Augmenter la taille  
 
 
La Sclérose En Plaques en chiffres

Sclérose en plaques

Contact

Sanofi Genzyme France

33/35 boulevard de la Paix
78105 Saint-Germain-en-Laye cedex

Téléphone: +33 (0) 1 30 87 25 25
Télécopie: +33 (0) 1 30 87 26 26

Pour toute information médicale

0 825 801 403

Par mail

Contenu :

Sclérose en plaques

Maladie neurodégénérative chronique, la sclérose en plaques (SEP) affecte plus de 2 millions de personnes à travers le monde.
Accepter le diagnostic à l’âge où les projets personnels et professionnels prennent forme. Apprendre à vivre toute sa vie avec une maladie évolutive et invalidante, aux symptômes parfois invisibles. Ce sont quelques-unes des réalités que doivent affronter les 100 000 personnes atteintes de SEP en France et leur entourage.


 
La Sclérose En Plaques en chiffres  

La sclérose en plaques, 1ère cause de handicap non traumatique chez l’adulte jeune

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune, inflammatoire, chronique, entraînant une dégénérescence du système nerveux central. Elle peut toucher aussi bien le cerveau que la moelle épinière, sous différentes formes :

  • les formes rémittentes (85 à 90 % des cas) évoluent par poussées, avec des épisodes de rémission plus ou moins longs entre les poussées1,
  • les formes secondairement progressives succèdent aux formes rémittentes, avec une progression continue du handicap et des poussées rares ou absentes (ces formes secondairement progressives touchent 1 patient atteint de SEP rémittente sur 2, après 15 ans d’évolution de la maladie),
  • les formes primaires progressives (10 à 15 % des cas) se caractérisent par une progression continue du handicap dès le début de la maladie et peu ou pas de poussées surajoutées. Elles débutent souvent plus tardivement (après 40 ans)1.

La lésion caractéristique de la SEP est l’atteinte de la gaine de myéline entourant les axones des neurones. Les régions où la myéline est altérée sont appelées plaques. Au niveau des plaques, l’influx nerveux est ralenti ou bloqué, selon l’importance de la démyélinisation, avec pour conséquence la survenue de symptômes neurologiques variés, différant selon l’importance et la localisation des plaques. Le phénomène de démyélinisation est lié à la survenue d’une réaction inflammatoire dans le système nerveux central, conséquence d’une reconnaissance anormale de la myéline par les cellules immunitaires.

Les symptômes varient d’une personne à une autre et se traduisent, entre autre, par des troubles de la sensibilité, de la vision, de l’équilibre, de la motricité et par la fatigue...

Le défi de la sclérose en plaques : ce que disent les malades et les proches-aidants

La Sclérose En Plaques en chiffres

Du jour au lendemain, les projets de toute une vie se voient bouleversés.

Anita Fatis, maman énergique de trois enfants, a décidé de voir les choses autrement. Déterminée et résolument optimiste, Anita Fatis est une nageuse handisport atteinte de SEP depuis ses 26 ans. Sa sclérose en plaques lui a donné envie de se battre pour réaliser son rêve : devenir une nageuse de haut niveau et participer à des compétitions internationales comme les Jeux Handisport au Brésil, en 2016. Un rêve devenu réalité ! « Le sport stabilise non seulement la maladie mais est aussi un moteur pour gagner le plus beau des combats, celui de la vie ». Découvrez le témoignage vidéo d’Anita Fatis

Que les conséquences de la SEP soient d’ordre physique, professionnel, social ou émotionnel, elles touchent tout autant les malades que leur entourage. En 2016, Sanofi Genzyme a lancé une vaste étude, baptisée « vs.MS » (Contre la SEP), qui met en lumière les réalités de la SEP et ses véritables impacts, peu exprimés. Plus de 1 000 patients atteints de SEP rémittente (SPR) et environ 500 proches-aidants ont été interrogés dans 7 pays. Zoom sur les résultats de l'enquête

 

Mieux vivre avec la maladie

La connaissance de la SEP s’est considérablement développée et des progrès thérapeutiques ont permis d’améliorer la prise en charge d’un nombre croissant de patients. Pourtant, les patients atteints de sclérose en plaques attendent encore beaucoup de la recherche, avec l’espoir que de nouvelles thérapies modifient l’évolution de leur maladie. Sanofi Genzyme, adossée à la puissance de la R&D de Sanofi, met tout en œuvre pour développer des solutions thérapeutiques innovantes qui puissent répondre aux besoins des malades.

Au-delà de la mise à disposition de traitements innovants, nous nous engageons à développer des services et des programmes dédiés, centrés sur les besoins des patients. Convaincu du rôle primordial joué par le milieu associatif dans l’accompagnement des patients et de leur famille…:

Nous avons aussi créé, sur une note personnelle et décalée, sep-ensemble.fr. « Je suis drôle, généreuse, moderne, féminine… Dans ma vie, j’ai des hauts et des bas… Des coups de cœur et des coups de gueule… Je suis médecin, journaliste… Et comme 100 000 personnes en France ‘J’ai une SEP, et alors’ ? » La « e-chroniqueuse » Charlotte partage son énergie sur sep-ensemble.frConçu comme un service à disposition des patients et de leur entourage, sep-ensemble.fr apporte informations, conseils et aborde avec authenticité et sans tabous les questions que tout malade peut se poser dans son parcours de vie et de soin. Créé par et pour les patients, ce site a été élaboré à partir d’une étude menée en collaboration avec Carenity, première communauté de patients en ligne en France.

Pour plus d'informations:

  • Fondation ARSEP: reconnue d'utilité publique, la mission de la Fondation est de contribuer à la prévention et au traitement de la Sclérose en Plaques par la Recherche et l'information auprès du public
  • Ligue Française contre la Sclérose en Plaques: association reconnue d'utilité publique, la LFSEP a une vocation généraliste, fédératrice, et qui agit pour le bénéfice des patients atteints de Sclérose en Plaques au niveau régional, national et international.
  • Union pour la lutte contre la sclérose en plaques: l'UNISEP est une fédération d'associations œuvrant pour un même but: le combat contre la sclérose en plaques (SEP) par le soutien à la recherche et l'aide aux personnes atteintes par la SEP.
  • Association Française des Sclérosés en Plaques : créée en 1962 et reconnue d’utilité publique depuis 1967, l’AFSEP est à l’écoute de chacun pour renseigner et s’efforce de répondre aux attentes de tous. Pour répondre à son objectif d’aide aux personnes malades, l’AFSEP s’est dotée de structures animées par des professionnels spécialisés et des bénévoles motivés. L’association est présente sur l’ensemble du territoire avec ses 115 délégués départementaux.

Référence:

1. C. Prudhomme. Mémento de Neurologie. Maloine, 2008, p.6

Mise à jour : 07 Août 2017

Encarts :