Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. OkEn savoir plus

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Aide |
  4. Formulaire de contact |
  5. Plan du site
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille Augmenter la taille  
 
 

Pour nos parties prenantes

Contenu :

Sanofi en France renforce son engagement sociétal par la concertation

Entreprise citoyenne, Sanofi a mis en place, depuis 2012, un processus de concertation de ses parties prenantes : le Comité de parties prenantes France.

 

Ce Comité rassemble, plusieurs fois par an, différents acteurs issus de milieux diversifiés dans le but d’améliorer l’adéquation entre notre démarche de Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) et les attentes de la société civile.

Nos parties prenantes

Nos parties prenantes

Ce processus formalisé de dialogue permet à tous, représentants des différentes activités de Sanofi et parties prenantes, d’échanger sur des questions relatives aux enjeux sociétaux auxquels nous sommes confrontés en tant qu’acteur industriel de la Santé.

Ainsi, le Comité de parties prenantes France a déjà permis une réflexion sur de multiples enjeux tels que nos choix éthiques en R&D, l’accès aux soins, notre stratégie sociale et notre ancrage territorial en France, nos liens d’intérêt avec les politiques et les professionnels de Santé, le prix de nos médicaments, les résidus médicamenteux dans l’eau, les ruptures d’approvisionnement, notre politique de rémunération ou encore l’appropriation de la RSE par les collaborateurs au sein l’entreprise.

Initialement animé par le Comité 21, le Comité est désormais organisé par Be-Linked. S’il est toujours destiné à nourrir la réflexion et l’échange entre Sanofi et ses parties prenantes, les discussions ont vocation à s’élargir à de nouveaux participants dans le but de renforcer la mise en place d’actions concrètes et pertinentes permettant à l’entreprise d’évoluer en accord avec les transformations de la société et ses attentes.

Les axes d’amélioration mis en exergue lors des Comités sont ensuite présentés au Comité de Direction dans le but de les transposer en véritables actions.

Le Comité de parties prenantes France nous permet donc de maintenir un dialogue transparent avec nos parties prenantes. Mais c’est aussi et surtout un véritable levier d’amélioration et de renforcement de notre démarche RSE.

 

La norme ISO 26 000

Le Comité de parties prenantes France, dans une démarche de transparence et d’éthique, s’inscrit dans la même logique de développement durable que la norme ISO 26 000, norme de référence en termes d’engagement sociétal pour les entreprises.

Non certifiante, elle définit des axes de développement durable pour aider les entreprises à transformer la théorie en actions concrètes. En veillant à ce que ses décisions, ses activités et ses impacts sur la société et l’environnement soient responsables, transparents et éthiques, l’entreprise contribue tout à la fois au développement durable, à la santé et au bien-être des personnes.

La norme ISO 26 000 met en évidence 3 champs d’action principaux : les Droits de l’Homme, l’Environnement et l’Ethique. Structurée autour de 4 axes dont le Patient, au centre, l’Ethique, les Hommes et l’Environnement, la RSE de Sanofi s’inscrit pleinement dans cette dynamique durable proposée par la norme ISO 26 000.


pix

Mise à jour : 15 Mars 2016

Encarts :

Informations Groupe

Informations Groupe