Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. OkEn savoir plus

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Aide |
  4. Formulaire de contact |
  5. Plan du site
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille Augmenter la taille  
 
 

Vaccins

Contenu :

Vaccins

 
Liste de liens d’accès direct aux différentes rubriques :

Face à un enjeu de santé publique, Sanofi Pasteur en première ligne

  • Sanofi Pasteur est historiquement engagé dans la lutte contre la fièvre jaune. Depuis plus de 30 ans, Sanofi Pasteur produit le vaccin antiamaril qui constitue un des moyens de prévention contre cette maladie, en l’absence de traitement curatif existant. Dans ce contexte, le Groupe aide les organisations internationales à déployer des programmes de lutte contre la maladie.
    Tous les ans, l’OMS déplore 200 000 cas de fièvre jaune dans de nombreux pays d’Amérique du Sud et d’Afrique Centrale, dont 30 000 décès. En l’absence de traitement, la vaccination est la mesure la plus importante et la plus efficace pour lutter contre la maladie. Compte tenu de l’expansion du virus, et afin de contrôler les risques présents dans les pays endémiques, l’Alliance globale pour les Vaccins et l’Immunisation (Gavi), y déploie, en partenariat avec l’OMS et l’UNICEF notamment, des programmes de vaccination préventive avec l’aide des gouvernements locaux. Baptisée Initiative Fièvre Jaune, son objectif est de systématiser la vaccination des nourrissons dès l’âge de 9 mois et d’élargir la vaccination au reste des populations.
    Mise en exergue : L’objectif de l’initiative fièvre jaune est de protéger 60 à 80% des populations des zones à risques.

Aux côtés des organisations internationales

  • Sanofi Pasteur est le principal contributeur à l’effort international de lutte contre la fièvre jaune. Son traitement, pré-qualifié par l’OMS, est à la fois utilisable chez l’adulte et chez l’enfant et permet de protéger contre les risques de maladie après l’injection d’une dose unique.
    Le laboratoire est également le principal fournisseur de l’Alliance Gavi pour constituer un stock de réserve. Ce stock permet de riposter en urgence aux flambées épidémiques qui surviennent occasionnellement dans certains pays et ainsi d’en enrayer la diffusion. Elles servent à vacciner les personnes qui, localement, ne sont pas encore traitées lorsqu’un tel évènement survient. Parallèlement, ces campagnes sont complétées par la pulvérisation d’insecticides sur les zones endémiques pour tuer les moustiques adultes. « Le vaccin fièvre jaune est l’un des premiers vaccins soutenus par Gavi et sur lequel s’est fondé le partenariat avec Sanofi Pasteur, il y a près de 15 ans. Ce partenariat a permis de vacciner 70 millions de personnes par les programmes de vaccination systématique et 80 millions lors de campagnes » a expliqué le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, lors de l’inauguration de la nouvelle unité de production du site de Val-de-Reuil.

    Mise en exergue : Sanofi Pasteur fournit 4 millions de doses/an pour le stock de réserve.

Un engagement renforcé pour la santé publique

  • Avec une gamme de vaccins contre 20 maladies infectieuses, Sanofi Pasteur a produit en 30 ans près de 300 millions de doses antiamaril, destinés aux résidents et aux voyageurs de plus de 70 pays touchés par la fièvre jaune. Face à la réémergence du virus observée ces dernières années, le laboratoire a régulièrement accru ses capacités de production ; il poursuit aujourd’hui son effort en investissant dans son site de Val-de-Reuil. Une mesure qui résulte d’un partenariat de confiance entre le laboratoire et les organisations internationales : « Nous félicitons Sanofi d’avoir pris la décision d’investir dans cette usine à la pointe de la technologie produisant ce vaccin essentiel, qui protège des millions de vies. Le modèle de Gavi permet d’établir des prévisions à long terme de la demande en vaccins ce qui permet de prendre les décisions d’investissement, comme celle de Sanofi d’investir dans le vaccin fièvre jaune», a précisé le Dr Seth Berkley. Un investissement qui conforte l’engagement historique de Sanofi Pasteur dans la santé publique, notamment en faveur de besoins médicaux encore insatisfaits (dengue, poliomyélite).
    Mise en exergue : Sanofi Pasteur fournit 4 millions de doses/an pour le stock de réserve

La vaccination en France et dans le monde : encore bien des manques

  • Plus de 3 millions de décès sont encore dus chaque année dans le monde à des maladies évitables par la vaccination (1), comme la diphtérie, le tétanos, la rougeole ou la grippe. Dans les pays les plus pauvres, un problème d’accès aux vaccins est en cause. En France en revanche, comme dans les pays développés où des campagnes de vaccination ont été très suivies en temps d’épidémies, la crainte des maladies autrefois redoutées s’éloigne et la couverture vaccinale tend à diminuer.
  • Un enfant de 2 ans sur dix n’a pas reçu sa 1ère dose de vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) en France. De même, plus de la moitié des personnes de 65 ans et plus ne sont pas à jour de leur rappel de vaccination contre la poliomyélite et le tétanos (2). Cette insuffisance explique la persistance de maladies qui pourraient disparaître si 95% de la population étaient correctement vaccinés.

Sources :
(1) Les sept raisons essentielles pour que la vaccination reste une priorité dans la Région européenne de l’OMS, Organisation mondiale de la santé
(2) Mobilisons nous pour la vaccination, Dossier de presse de la Semaine de la vaccination 2011, Direction générale de la Santé / InVS, 22 avril 2011


Sanofi Pasteur : des vaccins pour protéger à chaque étape de la vie

Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi propose la plus large gamme de vaccins disponible. Elle fonde son action sur une ambition : contribuer à un monde où personne n'ait à souffrir ou à mourir d'une maladie qui puisse être évitée par la vaccination. Aujourd’hui 95 % de la production de Sanofi Pasteur en France est exportée.

D’hier à aujourd’hui : plus d’un siècle d’innovation

Les origines de Sanofi Pasteur remontent à plus d’un siècle avec une première autorisation pour la production de sérums dès 1907. Sa gamme actuelle protège contre 20 des 26 maladies infectieuses pour lesquelles un vaccin existe.

Elle se répartie en six familles principales :

  • Vaccins pédiatriques combinés : ils protègent contre plusieurs maladies en une seule injection et de ce fait simplifient les calendriers vaccinaux, réduisent le nombre d’injections et diminuent les coûts de santé.
  • Vaccins contre la grippe saisonnière : Sanofi Pasteur en est le 1er producteur mondial.
  • Vaccins de rappel chez l’adulte et l’adolescent : contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la poliomyélite.
  • Vaccins contre la poliomyélite : Sanofi Pasteur est le 1er fournisseur mondial de vaccins inactivés contre la poliomyélite et la 1ère entreprise donatrice à l’initiative mondiale pour l’éradication de cette maladie (GPEI)*.
  • Vaccins pour les voyageurs et les populations qui vivent sous les tropiques : contre l’hépatite A, la fièvre jaune, le choléra, la fièvre typhoïde et la rage par exemple.
  • vaccins contre les infections à méningocoques et pneumocoques, des bactéries à l’origine notamment de méningites, pneumonies, otites et septicémies.

* Global Polio Eradication Initiative

Chaque année à travers le monde, plus de 500 millions de personnes sont protégées contre des maladies infectieuses grâce à un vaccin de Sanofi Pasteur

Des vaccins accessibles à tous partout dans le monde

Sanofi Pasteur œuvre pour que les vaccins soient accessibles à tous partout dans le monde.

La diversification de ses sites de production lui permet d’optimiser ses capacités de fabrication et de mieux anticiper les demandes. Plus de 1 milliard de doses de vaccins sont produites par an.

Des partenariats avec des organismes comme l'Organisation mondiale de la Santé et la Croix-Rouge lui permettent aussi de fournir des vaccins là où ils sont le plus nécessaires, grâce à une politique de prix différenciés.

Sanofi Pasteur constitue également des stocks de sécurité, au cas où de grandes quantités de vaccins seraient requises dans un délai très court
Afin de répondre à des urgences sanitaires, Sanofi pasteur effectue des dons chaque année (plus de 900 000 doses de vaccins en 2011).

Des exigences encore plus strictes

La vaccination est une mesure de prévention appliquée à des personnes en bonne santé, très souvent des enfants. Plus encore que les autres produits de santé, les vaccins doivent donc obéir à des normes de qualité, d’efficacité et de sécurité extrêmement rigoureuses.

Avant d'être approuvés par les autorités de santé, les vaccins font l'objet de tests approfondis afin de garantir leur efficacité et leur sécurité. Une fois mis en circulation, ils continuent à être surveillés en termes de sécurité au travers un système de pharmacovigilance.

Créer les vaccins de demain

Sanofi Pasteur investit plus d’un million d’euros par jour dans la recherche et développement. Actuellement, 13 vaccins sont en cours de développement ou en instance d’approbation pour répondre aux besoins spécifiques de différentes catégories de population.

Parmi les champs de recherche figurent :

  • De nouveaux vaccins contre des maladies endémiques comme la dengue, ou contre les infections nosocomiales (Clostridium Difficile) pour lesquelles il n’existe pas encore de vaccins
  • Des vaccins de nouvelle génération comme le vaccin à dose unique contre l’encéphalite japonaise ou un vaccin quadrivalent contre la grippe
  • Des vaccins nouveaux ou de nouvelle génération pour chacune des étapes de la vie
La dengue : une menace bientôt repoussée

Neuville-sur-Saône se prépare à devenir le 3ème pôle de vaccins du Groupe en France avec une capacité de production de 100 millions de doses de vaccin contre la dengue. La dengue est une maladie virale transmise par les moustiques qui touche chaque année 50 à 100 millions de personnes et menace près de la moitié de la population mondiale (3). Il n’existe aucun traitement spécifique et la vaccination représente le seul moyen efficace de lutte contre cette maladie. .Premier à atteindre la phase III de développement clinique, le vaccin tétravalent de Sanofi Pasteur, qui cible les quatre sérotypes de la dengue, devrait être disponible dès 2015

(3) CDC (Center For Disease Control and Prevention) – Dengue – Epidemiology

www.cdc.gov / dengue / epidemiology


Pour en savoir plus

Mise à jour : 07 Janvier 2015

Encarts :

Sanofi Pasteur