Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Ce site internet utilise des cookies pour vous offrir des contenus personnalisés et une navigation optimisée. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. OkEn savoir plus

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Aide |
  4. Formulaire de contact |
  5. Plan du site
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille Augmenter la taille  
 
 

Actualités Produits

Contact

Sanofi France

82, Avenue Raspail 
94250 Gentilly Cedex

Par téléphone

  • Vous êtes professionnel de santé :
    0 800 394 000
  • Vous êtes patient :
    0 800 222 555

Par mail

Abonnez-vous

Contenu :

Position de Sanofi suite à la publication du rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) sur les spécialités pharmaceutiques contenant du valproate de sodium

Ci-dessous figure la position de Sanofi suite à la publication du rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) sur les spécialités pharmaceutiques contenant du valproate de sodium :

« Sanofi comprend la détresse des familles, confrontées à des situations qui touchent leurs enfants.

Le traitement approprié de l’épilepsie pendant la grossesse est extrêmement complexe et l’épilepsie non équilibrée peut faire peser des risques substantiels sur la mère et le fœtus. Le choix de l’antiépileptique doit être évalué par le médecin au cas par cas en tenant compte de ses bénéfices et risques et des alternatives médicamenteuses possibles.

Les conclusions du rapport de l’IGAS publié le 23 février confirment ce que Sanofi a toujours dit, à savoir que nous avons toujours fait preuve de proactivité, sous le strict contrôle des autorités de santé, pour actualiser, en fonction de l’évolution des connaissances scientifiques, l’information sur les possibles effets indésirables liés à l’utilisation du valproate de sodium : dès le début des années 1980 pour la mention du risque tératogène (malformations congénitales), et dès le début des années 2000 pour le risque de troubles neuro-développementaux.

Le rapport souligne que « La mention des retards de développement n’est apparue dans le RCP [NDLR : Résumé des Caractéristiques du Produit] français qu’en 2006, alors que le laboratoire l’avait proposée dès 2003 et qu’elle a été retenue par d’autres pays dès 2003-2004 ».

Ainsi, Sanofi a, sous le contrôle des autorités de santé, respecté ses obligations d’information auprès des professionnels de santé et des patients concernant les possibles effets indésirables liés à la prise de Dépakine® (valproate de sodium), en particulier pendant la grossesse. »

Mise à jour : 25 Février 2016

Encarts :

 

Dernières actualités:

  • La mise à disposition du dosage 75 µg se fait progressivement dans les officines depuis le 2 novembre 2017.»